Toute l’actualité du divertissement
culturel et des célébrités
vue par Laurent Amar
et son équipe

Archive pour janvier 2015

Vianney et Black M remportent les Prix Talents W9 au cours d’une soirée mémorable.

Julien Clerc et le Talent W9 du Jury : Vianney Crédit photo : ©PIERRE OLIVIER/W9

Julien Clerc et le Talent W9 du Jury : Vianney
Crédit photo : ©PIERRE OLIVIER/W9

 

Dans notre dernier article sur la conférence de presse dédiée aux Prix Talents W9, nous vous avions promis une soirée de folie à La Cigale le 27 janvier, on ne vous avait pas menti.

Ce n’était pas seulement un spectacle ou une cérémonie de remise de prix, mais un véritable show offert par W9 et son partenaire H.O.M.E à un public surchauffé et à des téléspectateurs qui le seront tout autant le samedi 7 février prochain à 23 h 20, date de la retransmission sur cette chaîne de la T.N.T à vocation musicale, déclinaison artistique de M6.

Tout commença par le mini-concert donné par le président de la cérémonie, M. Julien Clerc himself, qui nous interpréta des chansons de son nouvel album, en plus de son classique « Ce n’est rien ».

Ensuite, les dix finalistes chantèrent leur tube, parmis les plus marquants de l’année, et encore maintenant, dans les charts français, voire internationaux pour certains.

Tous répondirent à l’appel de W9, témoignage de son influence grandissante dans l’industrie du disque.

Vianney et ses chansons atypiques, Indila que nous ne présentons plus, le groupe The Do, Irma, Camélia Jordana, Adrien Gallo des BB Brunes, Black M, Christine and the Queens, Peter Peter, le duo Brigitte, des stars donc, qui pour la grande majorité – rendons-leur hommage – chantent en français.

Julien Clerc et le talent W9 du public : Black M Crédit photo : ©PIERRE OLIVIER/W9

Julien Clerc et le talent W9 du public : Black M
Crédit photo : ©PIERRE OLIVIER/W9

Les moyens mis en place par W9 pour capter cet évènement furent à la hauteur de ses ambitions, avec des caméras virevoltant et ne perdant rien des prestations artistiques des dix lauréats.

Après le concert, W9 offrit aux invités VIP un délicieux cocktail en présence d’Indila, Christine and the Queens, The Do, Camélia Jordana, Vianney et les Brigitte, en attendant que le jury donne son verdict.

Tous se mêlèrent aux invités avec une simplicité et une décontraction surprenantes et bienvenues pour ce type d’évènement qui, ne l’oublions pas, constitue une véritable compétition avec à la clé une visibilité médiatique non négligeable.

Pour tout vous avouer, le jury déjoua les pronostics de Stars-media. C’est Vianney qui remporta le prix du jury et Black M, le prix spécial du public.
Notre choix se portait plus sur Indila, Christine and the Queens ou The Do.

Qu’importe, la soirée fut belle, les vainqueurs enchantés de recevoir ces deux prix prestigieux et le public aux anges d’avoir assisté à cet incroyable évènement, qui tient de plus en plus la dragée haute aux NRJ Music Awards.

N’oublions pas non plus l’excellente prestation de la « Miss Music » de W9 Karima Charni, belle et glamour, elle aura animé toute la soirée avec l’énergie et la passion qu’on lui connaît.

Bravo W9, et rendez-vous l’année prochaine pour connaître les Prix Talents 2015 !

Laurent Amar

M6 ressuscite le péplum… à sa manière.

De gauche à droite :  Jonathan Lambert, Lou Chauvain, Pascal Demolon et Nicole Ferroni

De gauche à droite :
Jonathan Lambert, Lou Chauvain, Pascal Demolon et Nicole Ferroni

Quand Thierry Ardisson tient une idée, elle est rarement mauvaise. Alors le jour où il imagine une série humoristique dont l’action se déroule dans la Rome antique, on peut s’attendre à un show des plus réussis ! Celle-ci est ponctuée de dialogues complètement décalés, et marquée par la présence de personnages loufoques, vêtus en toges romaines, mais adoptant des mœurs contemporaines.

Peplum est le nom du nouveau feuilleton comique de M6, diffusé très bientôt sur vos petits écrans. Il met en scène l’empereur romain César Maximus, joué par Jonathan Lambert, mais aussi toute une galerie de personnages hauts en couleur dont le fidèle Bravius, incarné, quant à lui, par l’excellent Pascal Demolon.

Les comédiens récurrents de la série s’apparentent souvent de jeunes espoirs fraîchement sortis d’écoles d’art dramatique. Citons, à titre d’exemple, la prometteuse Lou Chauvain dans le rôle de la fille délurée de Bravius ou encore Antony Sonigo, interprétant le fils de ce dernier, ayant fait vœu de chasteté après s’être converti au christianisme. Bien évidemment, le jeune homme aura beaucoup de mal à rester vertueux…

D’autres personnages viendront étayer ce casting très réussi comme le chef d’état-major des armées romaines prénommé Ursus, toujours prompt à proférer des sottises, sous les applaudissements de son empereur.

Jonathan Lambert

Jonathan Lambert

La série Peplum, outre ses dialogues parfaitement écrits et orchestrés, ses décors et ses costumes dignes de la série Rome de HBO,  joue beaucoup sur l’apparition de « guests » du cinéma ou de la télévision.

Prenons l’exemple de Franck Dubosc, de Michèle Laroque, de Manu Payet, de François Berléand, de  Kad et Olivier, d’Yvan le Bolloc’h, de l’extraordinaire Philippe Duquesne ou encore de Bruno Solo, l’un des meilleurs comédiens du moment. Nous avions d’ailleurs déjà parlé de ce dernier dans notre article consacré à sa prestation aux côtés de Stéphane Guillon dans la pièce Inconnu à cette adresse.

Tous font, ou feront, des apparitions très remarquées dans la série Peplum, futur carton de la petite chaîne qui n’en finit plus de monter.

La projection presse fut suivie d’un délicieux cocktail exclusivement réservé aux invités, où tous les comédiens de la série, et même certains « guests », comptèrent parmi la foule.
La production était là aussi et l’on a pu noter la présence remarquée de Thierry Ardisson et de son épouse, la journaliste de LCI, Audrey Crespo-Mara.

M6 mise beaucoup sur ce feuilleton humoristique à gros budget contenant pas moins de soixante personnages récurrents ou non, plus de deux cents figurants, deux cents cinquante costumes et la construction de décors ayant demandé huit mois de travail et d’efforts !

La projection-test devant un parterre de journalistes fut largement approuvée. A stars-media, nous avons beaucoup aimé et nous avons passé un bon moment.
Alors pour M6 et pour Peplum, nous disons tous… Ave César !

Laurent Amar

Les Gérard 2015 ont fait grincer les dents… et provoqué des éclats de rire.

 

Les Gérard 2015. Crédit photo : © Aurelien FAIDY/PARIS PREMIERE

Les Gérard 2015.
Crédit photo : © Aurelien FAIDY/PARIS PREMIERE

 

Le petit monde impitoyable de la télévision a trouvé un évènement à sa mesure, tout aussi impitoyable, sauf qu’il ne se prend pas au sérieux et pratique l’autodérision comme nul autre.

Nous voulons parler de la cérémonie annuelle des « Gérard », créée par la chaîne très branchée « Paris Première ».

Il vaut mieux avoir de l’humour quand on est animateur sur une chaîne française, car les « Gérard » n’épargnent personne, mais toujours avec sympathie et second degré.

Ce lundi soir, il s’agissait de la neuvième édition, animée par Frede Royer, Stéphane Rose, Alexandre Pesle, Jérôme de Verdière et surtout la délicieuse et incroyablement drôle Emilie Arthapignet.

Cette dernière aura ponctué la soirée de sketchs hilarants, plus loufoques les uns que les autres avec  des imitations de Nabilla en prison, des parodies de l’insupportable Cerise de Groupama, ou en incarnant une animatrice des « Gérard » qui recherche désespérément des stars à interviewer mais n’en trouve bien évidemment jamais.

l'irrésistible Emilie Arthapignet. Crédit photo : © Aurelien FAIDY/PARIS PREMIERE

l’irrésistible Emilie Arthapignet.
Crédit photo : © Aurelien FAIDY/PARIS PREMIERE

Le nom de certains trophées faisait parfois référence au physique des animateurs comme celui de « l’animateur qui a visiblement dû réussir pour coucher »… comprendra qui voudra, mais c’est le pauvre Cyril Hanouna qui en a fait les frais.

Enora Malagré en a pris également pour son grade avec le « Gérard » de…  tenez-vous bien… « l’animatrice qui avait toutes les qualités pour vendre du poisson à la criée, mais qui a préféré vendre de la soupe à la télé  »

À propos de ces « Gérard »  au nom plutôt original, nous accorderons une mention spéciale à Alessandra Sublet et à son humour. Non seulement l’animatrice star de France Télévisions était présente à la cérémonie, mais en plus, elle est venue chercher son trophée : le « Gérard du paradoxe », car, selon le jury, il est paradoxal de voir Alessandra animer une émission culturelle sur France 2, alors qu’elle n’en a apparemment pas les capacités intellectuelles.
Alessandra a joué le jeu, elle est venue au Théâtre Daunou, lieu où se déroulait le show,  et a réceptionné son prix avec le sourire tout en déclarant « si je comprends bien, je vais devoir m’acheter un cerveau ».

Vous le voyez, les animateurs de la soirée ont beaucoup amusé le public, au cours d’une cérémonie qui ressemblait plus à un spectacle qu’à une remise de prix.
Qu’importe, de l’autodérision et du second degré dans une industrie se prenant autant au sérieux ne peuvent pas faire de mal.
Bravo « Paris Première » et continuez d’être cette chaîne aussi atypique, unique dans le paysage audiovisuel français !

Laurent Amar

Interview de Babette de Rozières, l’ambassadrice de la gastronomie d’outre-mer.

Babette de Rozière, l'ambassadrice de charme de la Gastronomie d'Outre-Mer.

Babette de Rozière, l’ambassadrice de charme de la Gastronomie d’Outre-Mer.

S’il y a une personnalité de la télévision française qui raffole de la cuisine en général, et de l’outre-mer en particulier, c’est bien Babette de Rozières.

Cette charmante Antillaise est devenue l’ambassadrice auprès des téléspectateurs français de la cuisine, la vraie, celle faite avec amour et passion, à une époque où l’industrie agro-alimentaire accumule les scandales ou autres tromperies envers le consommateur.

Nous pouvions jusqu’à présent découvrir et rêver aux plats de Babette dans la célèbre émission « C à vous », animée par Anne-Sophie Lapix et sur France Ô, dans « Les P’tits Plats de Babette ».
Vous pourrez maintenant la rencontrer lors d’un salon dont elle est la fondatrice, le Salon de la gastronomie des outre-mer, au Paris Event Center à partir du 7 février.
Ainsi, Babette et ses amis pourront vous faire goûter aux spécialités de ces îles lointaines qui nous font tant rêver, mais qui vont également nous régaler. Stars-media vous propose l’interview de Babette de Rozière.

Bonjour Babette de Rozières, Alessandra Sublet vous manque-t-elle dans « C à vous » et que pensez-vous d’Anne-Sophie Lapix ?

Bonjour Laurent.
Anne-Sophie Lapix est parfaitement rentrée dans l’émission. Au début, je me disais que c’était plutôt une journaliste politique et je me demandais donc si elle allait pouvoir nous supporter (rires).
Finalement, elle a endossé son costume d’animatrice de « C à vous », car elle est très drôle, elle sait nous mettre à l’aise et les audiences se révèlent de plus en plus excellentes. C’est donc un costume qui lui va à ravir.
Alessandra Sublet aura marqué l’émission par sa générosité, sa gentillesse, ses éclats de rire et ses jeux de mots. Anne-Sophie Lapix assure très bien la continuité de cet esprit.

Salon de la Gastronomie des Outre-Mer.

Salon de la Gastronomie des Outre-Mer.

Depuis quel âge êtes-vous passionnée par la cuisine, notamment la cuisine antillaise ?

Je dois avouer que je n’avais jamais cuisiné chez mes parents étant enfant. C’est à partir du moment où je me suis retrouvée dans ma chambre d’étudiante que j’ai commencé à me préparer de bonnes petites choses. Je n’avais pas le choix car je vivais seule.
Je me suis trouvée à ce moment-là une vraie passion pour la cuisine et je me suis dit un jour : « Je devrais développer cette passion », c’est précisément ce que j’ai fait.
D’abord avec des plats traditionnels, puis avec la cuisine française. Je suis curieuse de nature mais aussi intéressée par toutes les facettes de la cuisine. J’ai donc décidé d’en faire mon métier.

Quels seront les invités des prochaines émissions « Les P’tits Plats de Babette » ?

L’humoriste Jarry et le comédien Bruno Putzulu. Nous allons beaucoup rire avec eux, passer de bons moments.
J’ai rencontré il y a peu un autre humoriste plein de talent, Dany Mauro, je pense également faire une émission avec lui.

Pourriez-vous nous en dire plus sur le Salon de la gastronomie des outre-mer ?

Il s’agit d’un évènement qui me tenait à cœur depuis fort longtemps, car je veux faire comprendre aux gens que pour préparer un plat, il faut d’abord choisir de bons produits, les travailler, les faire macérer, les mijoter et enfin les déguster.
Pour le Salon de la gastronomie, j’ai voulu reproduire ce schéma en donnant une vitrine à la gastronomie de l’outre-mer.
Les représentants de cette cuisine n’avaient pas vraiment un endroit dédié où ils pouvaient faire découvrir aux gens leurs spécialités, je me suis dit que cela n’était pas normal.
Il fallait un lieu pour les montrer et les faire déguster, un lieu de rencontre. Les cuisiniers de l’outre-mer ont du talent, il faut le mettre en évidence.
Dans ce salon, le public découvrira donc toutes les bonnes choses à manger et à boire en outre-mer.
Il faut savoir que chaque région de l’outre-mer a ses propres spécialités, même si elles utilisent les mêmes produits, chaque région possède une cuisine différente.
Cela fait la richesse culinaire de l’outre-mer, mais aussi de la France.

Comment se passe votre collaboration avec Joël Robuchon qui participe également au salon ?

Merveilleusement bien. J’avais déjà travaillé avec Joël il y a très longtemps, je lui avais fait découvrir le lapin à la moutarde de cacao. Quand je lui ai dit le nom de la recette, il m’a regardée avec de grands yeux, mais en goûtant le plat, il a trouvé cela extraordinaire. Nous sommes restés très liés et avons même fait des émissions ensemble où l’on passait de beaux moments.
Il apprécie beaucoup la cuisine antillaise.

Quelle suite y aura-t-il à ce Salon de la gastronomie outre-mer ?

Sachez que ce salon ne sera pas un « one-shot », il sera pérenne. Chaque année, il sera au rendez-vous et nous le ferons au même endroit, au Paris Event Center, de façon à faire mieux connaître la gastronomie des Antilles ou de La Réunion. Ce sera une façon aussi d’inviter les gens de France et d’Europe.
Une dernière chose, Laurent, j’ai créé en 2013 l’APGAST: l’Association pour la Promotion de la Gastronomie. Ce salon est la suite logique de l’association.

Chère Babette de Rozières, votre mot de la fin ?

J’invite tout le monde à venir découvrir ce salon et à nous encourager les 7, 8 et 9 février au Paris Event Center à la Porte de la Villette.
Je pense que les gens seront ravis car en venant nous voir, ils découvriront en même temps les îles, mais sans le décalage horaire (rires).

Propos recueillis par Laurent Amar

Inauguration de la Street Food Party : une soirée culinaire à l’américaine.

La Street Food Party

La Street Food Party

Le bar restaurant « Le Loft du Louvre » a célébré Vendredi soir 16 Janvier le coup d’envoi d’un nouveau genre de festival, entièrement dédié à la dégustation façon « États-Unis ».

Il s’agit de la Street Food Party, un concept venu tout droit d’Amérique et importé en France avec beaucoup d’habileté par Michael Fox et Timothé Fesh Toury.

De petits Food Trucks, sortes de stands mobiles très à la mode aux USA vous proposent diverses spécialités culinaires.
Dans un décor rappelant celui de New York, le Loft du Louvre mettra à disposition des tables assez drôles, ou énervantes, c’est au choix, car le pied se tord et bouge sans arrêt, rassurez-vous, c’est voulu.

De nombreux VIP et journalistes sont venus assister à l’inauguration, comme Jean-Claude Jitrois, Celyne Durand, Cartouche, Amandine Bourgeois ou Adeline Blondieau.

Et c’est Michael en personne, cofondateur de la Street Food Party, qui a préparé au bar de délicieux Mojito, nous en avons goûté un et nous n’avons pas été déçus.

Nous avons pu déguster les spécialités proposées par les Food Trucks comme la tomate mozzarella et toutes ses déclinaisons, la partie poisson avec des carpaccios de saumon délicieux, et des beignets de merlan.
Bien entendu, on trouvait aussi des hamburgers, le contraire aurait été étonnant pour un évènement célébrant la restauration à l’américaine.

Ensuite, pour le plus grand bonheur de ces dames, furent proposées sucettes et tartes au chocolat et même des pralines.

Alors, si vous avez envie de vous régaler avec une cuisine de qualité, dans un cadre très new-yorkais, ne ratez pas la Street Food Party, pour un prix plus que raisonnable, vous y dégusterez des mets savoureux de façon tout à fait originale.

La Street Food Party, c’est au Loft du Louvre, 66, rue Jean-Jacques Rousseau à Paris.

Laurent Amar

Les Prix Talents W9 le 27 Janvier à La Cigale, une cérémonie plus prometteuse que jamais.

Prix Talents W9

Prix Talents W9

 

Quand une cérémonie doit décerner des prix aux artistes les plus prometteurs de l’année, elle se révélera forcément passionnante.

En effet, Indila, Irma, Adrien Gallo des BB Brunes, Brigitte, Camélia Jordana ou encore Christine and the Queens ne sont plus ni moins que les finalistes de cette seconde édition, choisis par le public parmi 40 nominés, via le site Internet de la cérémonie.

Indila fait un carton dans le monde entier avec son album « Mini World » et son fameux extrait Dernière Danse, pur chef-d’œuvre.
Christine and the Queens, véritable artiste complète, manie la composition de rythmes électro-pop sur des chorégraphies d’une étonnante originalité.
La gagnante de « La Nouvelle Star » Camélia Jordana ou encore Adrien Gallo des BB Brunes. Mais également Vianney, The Dø, Peter Peter, Brigitte, BLACK M.
Comme vous le voyez, il n’y aura que des stars ayant déjà conquis les charts français en 2014.

Le choix du public votant sur le site prixtalentsW9 s’avère donc cornélien, comment choisir parmi ces dix artistes de renom dont nous connaissons tous déjà, pour la plupart, les tubes ?
Précisons que cette année, deux prix seront remis parmi les dix finalistes : le prix du jury et le prix spécial du public.

À Stars-media, nous avons déjà une petite idée pour ce dernier, mais nous garderons notre pronostic, déontologie oblige.

Le jury sera composé d’artistes confirmés et présidé par l’un de nos chanteurs les plus populaires et talentueux, M. Julien Clerc en personne.

On sent que cette soirée, orchestrée l’année dernière de main de maître par W9, chaîne de la TNT à vocation musicale et égérie de M6, sera à nouveau des plus excitantes.

Présentée sur la mythique scène de La Cigale à Paris, la cérémonie se déroulera à 20 heures le 27 janvier et sera diffusée Le samedi 7 février à 23.20 sur W9 pour tous ceux qui n’auront pas la chance d’y assister.
Stars-media y sera, afin de vous faire un compte rendu complet.

Laurent Amar

Les héros de « Charlie Hebdo » étaient bien seuls, avant les attentats, pour défendre notre liberté d’expression.

524176_10152929132597092_8961825661459184400_n

« Les héros solitaires » de Charlie Hebdo

Notre tribune vous paraîtra peut-être dérisoire, opportuniste, voire inappropriée face à l’hommage appuyé des innombrables géants des médias rendu au journal satirique « Charlie Hebdo ».

Oui mais voilà, avant-hier soir, nous avons regardé sur BFM le débat auquel une dessinatrice de Charlie, la survivante Zineb El Rhazoui, était invitée. Elle a tenu un discours bouleversant.

Avant les attentats, « Charlie » se débattait dans de graves problèmes financiers, Charb disait même devoir « faire la pute » pour essayer de trouver des financements afin d’assurer la pérennité du journal.
Aveux très touchants, surtout quand la jolie Zineb confia que la carte bleue du journal avait été refusée lors d’un déplacement à Valenciennes.

Terrible constat : la rédaction de « Charlie Hebdo » était bien seule pour continuer d’exercer cette liberté d’expression dont nous avons tant besoin, nous, Français en pleine tourmente idéologique et sociale. Personne ne voulait investir dans « Charlie », Charb se demandait comment les salaires seraient payés et si les ventes le permettraient lors du prochain tirage.

Apparemment, même François Hollande en personne aurait refusé de soutenir, dixit Zineb, le journal lorsque Charb était venu lui demander des subventions.

Aujourd’hui, « Charlie Hebdo », grâce à une mobilisation nationale et mondiale inédite, va pouvoir regarder l’horizon plus sereinement, mais pour combien de temps encore ?
Il aura donc fallu un carnage et l’assassinat de dessinateurs solitaires et héroïques pour se rendre compte à quel point « Charlie » était rare et précieux.

Le slogan « Je suis Charlie » restera sans doute gravé dans l’histoire du XXIe siècle, mais il est un peu tard pour célébrer le combat mené par Cabu et sa bande contre les totalitarismes, les fanatismes d’où qu’ils viennent, il aurait peut-être fallu y penser avant.

Que la mort de Charb et de ses copains serve d’exemple ! Ne laissons plus jamais les défenseurs de la liberté d’expression aussi seuls devant leurs problèmes financiers, judiciaires ou autres, car ils sont les gardiens de notre liberté tout court !
Zineb El Rhazoui l’a parfaitement expliqué avant-hier soir devant un Bernard Kouchner tétanisé, tout comme nous, par la puissance de son discours.
Message reçu 5/5, Zineb.

Laurent Amar

Présentation du spa MamaBali à Paris

Mamabali Spa

Mamabali Spa

Stars-media, en partenariat avec Paris Frivole, a le plaisir de vous inviter chez MamaBali Spa, un lieu très agréable, dédié à la mythique ville de Bali, en plein cœur de Paris !

Lors de la soirée soirée Paris Frivole en Novembre dernier, un package à 45 € très complet fut même proposé comprenant dîner, cocktail, animation, relooking et massages pour tous !

Chacun d’entre vous aura le plaisir de se faire masser en cabine par des masseurs/guérisseurs venus tout droit de Bali. Environ 20 min de prestation. Massages énergétiques : un rituel bienfaisant et idéal pour effacer les traces de fatigue.

Afin de vous divertir, Josy Mermet réalisera avec son équipe de coiffeur/maquilleur un relooking sur mesure en s’appuyant sur la chromo-psychologie.

Lors de ce moment de convivialité et de sensualité, le massage thaïlandais dont nous avons pu bénéficier dans cet institut ne nous aura pas laissés de marbre.

Les masseuses sont belles et expérimentées, leurs doigts de fée sauront détendre votre corps pétri de stress par une vie parisienne éreintante.

Stars-media et Paris Frivole vous recommandent donc chaudement le spa MamaBali. Que vous soyez homme ou femme, goûtez-y, et vous aurez envie d’y retourner !

Laurent Amar

Les Lauriers Tv Awards 2015 en direct sur stars-media, c’est ce soir ou jamais.

LTVA 2015

LTVA 2015

Les Lauriers tv Awards 2015 en direct à partir de ce soir 19h00 sur stars-media, cliquez sur le lien pour visionner la cérémonie : CLIQUEZ-ICI POUR LE LIVE DES LAURIERS TV AWARDS

 

 

 

Des sourires gagnants le 18 décembre dernier pour les enfants malades d’Enfant Star et Match

Pierre Menez et les enfants malades

Pierre Menez et les enfants malades. Crédit photo : Alain Robert/C’est vous la star

 

Trois fois par an, la célèbre association Enfant Star et Match organise la journée « Sourire Gagnant » à Levallois-Perret, au club de tennis d’Henri Leconte, notre champion national de la raquette.

Le 18 décembre dernier, pour ne pas déroger à la règle, des enfants venus des hôpitaux d’Île-de- France ont donc pu jouer au tennis, et même au ping-pong avec des célébrités françaises au grand cœur.

Ces dernières, à l’appel de l’association, ont réservé sur leur agenda surchargé tout un après- midi pour être aux côtés de ces enfants qui souffrent de maladies parfois très graves.

Étaient présents au rendez-vous donné par les fondateurs de l’association, Fabrice et Barbara Ravaux : Grace de Capitani, Pierre Ménès, Agnès Soral, Eric Blanc, Indra, Hervé Pouchol,  Eléonore Boccara, Grégory Bakian, Farid Khider, Michel La Rosa et bien d’autres encore que nous ne pouvons  pas tous citer.

La journée commença dès 15 heures avec la traditionnelle séance photo devant un parterre de photographes. Ensuite, eurent lieu les parties de tennis entre les stars et les enfants et, enfin, le fameux goûter pour les petits comme pour les grands, avec au menu sodas, bonbons et biscuits.

Peu après, les stars, les membres de l’association et les journalistes présents profitèrent  d’un superbe cocktail dînatoire afin de partager le verre de l’amitié dans une ambiance « bon enfant », comme seul Enfant Star et Match sait les offrir.

Inutile de vous dire que tout ce beau monde est reparti ravi de cette journée, et le rendez-vous est d’ores et déjà donné au club d’Henri pour que les enfants touchés par la maladie puissent venir goûter, le temps d’un après-midi, aux joies du sport, et du tennis en particulier.

Laurent Amar

Interview de Théo Phan, un artiste aux multiples facettes.

THEO PHAN AU ZIQUODROME

THEO PHAN AU ZIQUODROME

 

S’il y a un artiste complet dans le paysage audiovisuel français, c’est bien Théo Phan.
Avec son physique de jeune premier, ce chanteur et comédien a plus d’une corde à son arc.

Nous avons pu le rencontrer à plusieurs reprises, mais c’est lors de la soirée de réveillon que Théo s’est confié à nous. Cette interview a été réalisée en collaboration avec Sarah Frivole.

Bonjour Théo Phan, pourrais-tu nous parler de ton aventure dans « Vivement Dimanche » avec Michel Drucker ?

Bonjour Laurent et Sarah, il s’agit de l’un de mes meilleurs souvenirs télévisuels. À l’époque, Michel Drucker m’a pris sous son aile, et il m’a beaucoup apporté.
Ce fut également une belle opportunité de travailler avec une équipe aussi professionnelle.

Qu’as-tu fait après cette expérience ?

J’ai réalisé un film documentaire pour France Ô qui m’a demandé six mois de travail. Il s’intitule Les Nuits blanches en Méditerranée et montre les coulisses des nuits méditerranéennes et ce, dans trois pays, l’Espagne, l’Italie et Israël, afin d’observer trois cultures différentes.
Ensuite, j’ai été recruté par la chaîne 23 pour animer l’émission « X Factor ». La production de l’émission s’étant arrêtée, je suis enfin libre pour faire d’autres choses et notamment beaucoup de musique.

Comment t’est venue la passion de la chanson ?

J’ai toujours chanté, même bien avant de faire de la télé. Auteur compositeur et interprète, j’ai évolué dès le plus jeune âge dans la musique. En effet, durant mon adolescence, je passais tout mon temps libre dans une troupe de Comédie musicale et je suis devenu comédien chanteur.
La musique a toujours fait partie de ma vie, mais j’ai dû la mettre entre parenthèses pour faire de la télévision.

Où en es-tu dans ton actualité musicale ?

Depuis deux ans, j’ai repris une activité intense dans la musique. Je suis en pleine préparation de mon premier album, qui sortira au printemps 2015.

Tu es animateur, musicien, compositeur, chanteur, acteur et même réalisateur, que préfères-tu ?

Sans hésitation, la musique! J’adore chanter. Je pense avoir trouvé ma voie et ma voix (rires).
J’ai mis du temps à franchir le pas, il fallait que le projet arrive à maturité et que je constitue mon équipe, car j’avais besoin de musiciens professionnels.
Sarah et Laurent, je vous annonce une bonne nouvelle : la radio Chante France va diffuser mon nouveau single, la semaine prochaine, juste avant mon concert au Réservoir prévu le mercredi 7 au soir.
Il s’agit d’une reprise de Francis Cabrel, « C’est écrit », que nous avons modernisé et accéléré. Le premier passage aura lieu lundi 5 janvier, à 16 h 08 et le mardi, vers 17 h 10.

Tu es actuellement dans Les Mystères de l’amour, il me semble ?

Absolument. Depuis sept saisons, sur TMC, j’incarne Yann, producteur de musique, grand séducteur, un peu playboy, mais pour la nouvelle saison, mon personnage sera moins présent.
Après, ce sont les auteurs qui décideront de le faire revenir ou non pour la saison 8.

Ton mot de la fin, cher Théo ?

J’aimerais dire à tous vos lecteurs de venir me voir chanter le 7 janvier, à 20 heures, au Réservoir, 16 rue de la Forge royale, à Paris dans le 11e, métro Ledru-Rollin ou Faidherbe-Chaligny.
Il y aura une première partie avec des artistes très talentueux, notamment certains de « The Voice » et, dans le public, se trouveront des copains des Mystères de l’amour.
Je chanterai de nouvelles chansons qui seront sur l’album. Alors, venez nombreux les découvrir en avant-première (rires).
Pour tout savoir sur l’actu de Théo : www.theophan.com

Propos recueillis par Laurent Amar et Sarah Frivole

Stars-media vous présente Marie Bressant, créatrice de la chaîne Beauty Boop sur Dailymotion.

Capture d’écran 2015-01-03 à 20.42.52

Marie Bressant

Une nouvelle chaîne est apparue récemment sur la célèbre plate-forme de vidéo en ligne Dailymotion, il s’agit de Beauty Boop, un programme entièrement dédié à la beauté et à la mode.

Son animatrice, Marie Bressant, déjà connue dans le milieu du spectacle pour avoir maquillé de nombreux artistes, présentait auparavant des chroniques pour différents groupes comme MCS Bien-être ou Ubisoft.

Pour Beauty Boop, cette jeune spécialiste du maquillage et animatrice de talent s’est associée avec Dailymotion afin d’obtenir l’audience grand public qu’elle mérite.
Stars-media vous présente le portrait de celle qui sera, à n’en pas douter, une animatrice vedette dans le paysage audiovisuel français.

Bonjour Marie Bressant, pourrais-tu te présenter à mes lecteurs qui ne te connaissent pas encore ?

Bonjour Laurent, je suis maquilleuse professionnelle depuis cinq ans.
J’ai travaillé dans divers domaines tels que le cinéma, la mode et la photographie, j’ai également fait du relooking et donné des cours de maquillage.
Depuis trois ans, je me suis spécialisée dans la chronique audiovisuelle que j’écris, produis et réalise.

Cliquez sur l'image pour visionner "Beauty Boop".

Cliquez sur l’image pour visionner « Beauty Boop ».

Pourquoi avoir décidé de créer, en partenariat avec Dailymotion, une émission entièrement dédiée au maquillage ?

C’est Dailymotion qui m’a proposé cette chronique.
Un très bon ami à moi travaillant sur cette plate-forme, après avoir vu l’une de mes chroniques, a souhaité que l’on crée ensemble une nouvelle chaîne et un nouveau programme dédiés à la beauté, au bien-être et à la mode en ciblant un public féminin entre 15 et 30 ans.

As-tu déjà maquillé des célébrités ?

Mais bien évidemment, cher Laurent (rires) !
J’ai maquillé des humoristes ces deux dernières années, car j’ai officié pour de très importantes sociétés de productions d’humoristes.
J’ai également rencontré des têtes du cinéma français sur les tournages de Canal Street, canalplus.fr et Studiocanal pour qui je travaille depuis trois ans maintenant.

Pourrais-tu nous citer des marques ou un type de produit que tu aimes utiliser dans tes activités de maquilleuse professionnelle ?

Je n’ai pas vraiment de marques fétiches. J’aime travailler avec certains produits car dans chaque marque, il y a du bon à prendre.

Marie Bressant

Marie Bressant

Principalement, je travaille avec M.A.C,  Nars,  KIKO et  Make Up For Ever, mais à chaque fois, je sélectionne le meilleur.

Changes-tu ton approche du maquillage en fonction de la personne ?

Oui, constamment, car, bien évidemment, tout dépend de son look, de sa personnalité, et du personnage qu’elle doit interpréter, dans le cas d’un comédien. J’adapte donc mon travail en fonction des missions qui me sont confiées.
Penses-tu qu’un jour, tu passeras du Web à la télévision pour animer une chronique dédiée au maquillage ?
J’en suis persuadée, Laurent, car la mode et la beauté font rêver tout le monde.

Marie, quel serait ton mot de la fin pour mes lecteurs ?

Je vous invite toutes et tous à venir découvrir ma nouvelle chaîne Beauty Boop, déjà en ligne sur Dailymotion.

Propos recueillis par Laurent Amar.