Toute l’actualité du divertissement
culturel et des célébrités
vue par Laurent Amar
et son équipe

Archive pour août 2015

Concours: deux invitations à gagner pour la soirée de « La Boulangerie Bleue » par Greygoose.

La boulangerie bleue à Paris les 23 et 24 Septembre.

La boulangerie bleue à Paris les 23 et 24 Septembre.

Stars-media vous offre deux invitations pour deux personnes à la soirée du 24 Septembre de la « Boulangerie bleue » à Paris, dédiée à la Vodka Greygoose. #TOUCHEBLEUE

Souvenez-vous, nous vous avions déjà parlé de cet endroit lors de nos reportages sur le Festival de Cannes.

Cette soirée s’annonce juste énorme, elle aura lieu dans le célèbre restaurant Maxim’s. Alors si vous souhaitez y être invité, n’hésitez pas à répondre à ces deux questions.

1°) De quelle couleur est la boulangerie ?
2°) Quel animal est représenté en blanc sur une bouteille de Vodka Greygoose ?

Merci de nous faire parvenir vos réponses à cette adresse http://www.stars-media.fr/contact/ 
en précisant vos noms, prénoms et adresses mail.

Alors bonne chance et rendez-vous le 24 pour trinquer ensemble à la boulangerie bleue.
L’équipe de stars-media.fr

Joyeux anniversaire, Massimo Gargia !

De gauche à droite: Monika Bacardi, Massimo Gargia et Valentin de Vécsey

De gauche à droite: Monika Bacardi, Massimo Gargia et Valentin de Vécsey

 

La vie de Massimo Gargia est extraordinaire, le célèbre jet-setter italien aura côtoyé les grands de ce monde et ce n’est pas près de s’arrêter.
Son carnet d’adresses se révèle sans doute le plus impressionnant du show business mais aussi du Gotha. Les stars et les princesses connaissent bien Massimo, le jet-setter au grand cœur.
Bien sûr, les temps ont changé, les stars glamour des années 60 et 70, avec lesquelles Massimo a débuté, ne sont plus là, comme deux des femmes de sa vie, Greta Garbo et Françoise Sagan.

Au fil de sa vie de bohème, grand voyageur au long cours des plus belles fêtes de la planète, Massimo essaye de perpétuer une douceur et un art de vivre qui appartenaient au show-biz il y a trois décennies. Comme pour transmettre un héritage aux générations futures en disant : « Ne vous perdez pas ! Si vous voulez, comme moi, côtoyer les grands de ce monde, soyez élégants, généreux et surtout faites plaisir, à vos convives, et à vous-mêmes ! »

Massimo Gargia fête donc  ses anniversaires de la plus belle manière, dans le village mythique de Saint-Tropez, haut lieu de la jet-set internationale.
Et c’est le célèbre restaurant Les Moulins de Ramatuelle, tenu par l’excellent Christophe Leroy, qui a permis à Massimo de célébrer ses 75 ans le 20 août dernier, pour une soirée haute en couleur et inoubliable par son ambiance festive. Les invités furent accueillis par des mannequins de la société « Créature Clubbing », sur des échasses, atteignant ainsi une hauteur de deux mètres minimum, créatures étranges, revêtues d’un costume tout en argent.
Ce qui augurait d’un évènement pas comme les autres.

Ensuite, un délicieux champagne fut servi aux invités, accompagné de petits fours préparés par les équipes de Christophe Leroy.
On proposa également une boisson alcoolisée, très originale et qui fit beaucoup parler d’elle, l’OG, mélange de champagne et de rosé avec un très joli flacon éclairé de l’intérieur par une loupiote.

Le champagne Kroesus fut de la partie.

Le champagne Kroesus fut de la partie.

Massimo aime avoir des partenaires capables de créer des produits qui sortent de l’ordinaire.

Parmi les invités de prestige, notons la présence de l’ex-épouse de Donald Trump, qui enflamme actuellement la campagne présidentielle américaine, Mme Ivana Trump.
Il y avait également Monika Bacardi, membre de la jet-set et ex- épouse du fondateur de la boisson du même nom, ainsi qu’Orlando, producteur et frère de la regrettée Dalida, le roi des forains et propriétaire des grandes roues à Paris, M. Marcel Campion, et Igor Bogdanoff qui, cette fois-ci, se trouvait là sans son jumeau ; enfin, le comédien star de la saga « Taxi », Sami Naceri, toujours enthousiaste et débordant d’énergie.

Ce qui marque le plus lors des soirées de Massimo, c’est l’élégance des invités, et notamment celle des femmes, toutes plus ravissantes les unes que les autres, dans leurs plus belles robes et avec leurs plus belles parures pour leur ami Massimo. Il leur fait l’honneur d’être ses hôtes, il faut donc lui rendre hommage comme il se doit.

Après l’apéritif dans les jardins du restaurant, place au dîner assis, gastronomique, donc délicieux, et… à la truffe, comme la succulente pomme de terre précédant le filet de loup rôti aux câpres et au citron. Avec un carpaccio de bœuf en entrée et des glaces artisanales en dessert, il ne manquait que le gargantuesque gâteau d’anniversaire, préparé avec amour par Christophe Leroy et son équipe pour Massimo.

La fête a continué sur un Yacht à Saint Tropez

La fête a continué sur un Yacht à Saint Tropez

Il arriva en fanfare, mettant à l’honneur Monika Bacardi et Massimo, devant les invités, pour le découpage de la première part, offerte à une dame, bien entendu.

Enfin, nous avons dit au revoir aux Moulins de Ramatuelle pour nous rendre directement sur le port de Saint-Tropez et continuer la fête sur un yacht réservé par le très sympathique et truculent Valentin Von Vecsey, directeur de l’incroyable marque de vodka Olaxkaya. Le superbe flacon contient des paillettes d’or comestibles de 24 carats et affiche un prix de 206 euros en magasin. Une vodka de star, idéale pour une soirée de Massimo.
La fête continua sur le bateau jusqu’au petit jour, et à la dernière lueur de la lune, un ultime « joyeux anniversaire, Massimo ! » retentit dans le port de Saint-Tropez.
Massimo, devenu marquis récemment,  au décès d’un de ses oncles, car seul héritier du titre, n’a pas fini de nous faire rêver et c’est tant mieux, en cette époque troublée.
« Arrivederci, Massimo ! »

Laurent Amar

Stars-media vous offre les nouvelles photos sexy de Tatiana Laurence et Xavier Delarue.

Stars-media vous fait là un bien joli cadeau, c’est le cas de le dire !
Il s’agit des toutes nouvelles photos sexy de Tatiana Laurence et Xavier Delarue, couple le plus glamour de la télé-réalité, qui exercent actuellement leur talent de chroniqueur sur la nouvelle chaîne People « Star 24 »

Ils ont tous deux été photographiés par le talentueux Jean-Luc Michon et ils nous livrent, rien que pour vous, ces superbes clichés sexy, glamour, mais jamais vulgaires.

Mais assez parlé, place aux photos, Tatiana-Laurence et Xavier vous attendent en image.
Pour admirer le making off du shooting sexy de Tatiana, cliquez ici

_D8S2043 _D8S2364 _D8S2505 _D8S2818 _D8S2872 _D8S2974 _D8S3062 _D8S3186B _D8S3244B _D8S3357B _D8S3439 _D8S3455B _D8S3476 _D8S3509B _D8S3517B _D8S3527B _D8S3652 _D8S3747

« Le Trophée du Vallon » a remporté une nouvelle victoire face à la schizophrénie.

Florence Guyot en compagnie du jeune Jasper Rives.

Florence Guyot en compagnie du jeune Jasper Rives.

La schizophrénie constitue sans aucun doute l’une des maladies mentales les plus terribles qui soit. Victimes d’hallucinations visuelles et auditives, les gens atteints par ces troubles ont continuellement la certitude d’être agressées ou insultées par toute personne se trouvant à proximité.

Ces visions cauchemardesques donnent aux patients un sentiment de paranoïa, et provoquent alors un repli sur eux-mêmes, les coupant du monde extérieur.

Florence Guyot, mère de deux enfants, vivant à Saint-Tropez depuis longtemps, est directement concernée par ce problème. En effet, l’un de ses fils, Antoine, souffre de schizophrénie depuis l’âge de 19 ans. Elle a donc décidé d’agir pour sensibiliser les personnes au calvaire vécu par les malades.

Depuis cinq ans, elle est associée à l’UNAFAM, qui lutte contre la schizophrénie, afin de créer un évènement tropézien estival au profit de l’association.
Chaque année, un tournoi de golf est organisé, sur une journée, avec différents protagonistes, vacanciers, habitants de la région à l’année, notables ou même célébrités comme l’année dernière avec Grâce de Capitani.

Le 16 août dernier, s’est donc déroulé l’évènement « Trophée du Vallon », avec plus de 170 participants et plus de 20 partenaires institutionnels, tous réunis pour cette noble cause, qui a permis de récolter des fonds entièrement reversés à l’UNAFAM.

Olivier Guyot (à gauche) avec un invité et Florence Guyot

Olivier Guyot (à gauche) avec un invité et Florence Guyot

Le soir, un dîner caritatif somptueux fut donné au Golf Country Club de Gassin, en présence d’au moins 250 convives.
Une tombola fut également animée par le sommelier varois Gérard Tournay afin que les dons soient encore plus nombreux.

Lors du repas, pour clôturer en beauté cet évènement festif et caritatif si important, un défilé de mode eut lieu dans la salle principale, « l’International Beauty and Golf ».
De superbes mannequins portaient les robes d’un créateur ; notons la présence de la jeune modèle Kim, qui enchanta les participants par sa fraîcheur.

Nous remercions chaleureusement « Le Trophée du Vallon » et l’association UNAFAM de nous avoir conviés à cet évènement et, bien sûr, nous avons une pensée affectueuse pour Mme Florence Guyot et de l’admiration pour le combat qu’elle mène au nom de son fils Antoine, mais également au nom de tous les malades atteints de schizophrénie.
Plus d’informations en cliquant ici

Laurent Amar

Isabelle Weill s’engage en faveur des femmes touchées par les maladies cardiovasculaires.

Isabelle Weill (au centre), donne le coup d'envoi du Challenge féminin "Go Red For Women".

Isabelle Weill (au centre), donne le coup d’envoi du Challenge féminin « Go Red For Women ».

Belle, souriante et toujours disponible, Isabelle Weill n’est pas seulement la directrice générale de la première chaîne info de France, BFMTV, elle est aussi une femme engagée qui n’hésite pas à mettre sa notoriété au service de nobles causes.

Le dimanche 9 août, Isabelle, accompagnée de son ami le journaliste Hervé Pouchol, a donc organisé une challenge féminin à Saint-Tropez, afin de sensibiliser les personnes aux risques de maladies cardiovasculaires dont les femmes sont de plus en plus victimes.
En effet, les temps changent, la vie professionnelle et personnelle de ces dernières également. Un travail prenant, avec des responsabilités toujours plus grandes, une part très importante dans la vie quotidienne du foyer, la femme de 2015 est vouée à un stress permanent avec des risques sensiblement accrus de maladies cardiovasculaires.

Isabelle Weill l’a bien compris, contrairement à beaucoup, elle a donc décidé d’agir.
Par l’intermédiaire de son fond de dotation « Ajila », Isabelle a repris la direction de « Go Red for Women » pour la France. Des femmes, tout de rouge vêtues, ont joué à la pétanque sur la place des Lices à Saint-Tropez.
Un véritable tournoi qui s’est déroulé dans une ambiance festive.

Au centre: Isabelle Weill et Hervé Pouchol

Au centre: Isabelle Weill et Hervé Pouchol

Des partenaires au grand cœur comme le domaine Bertaud Belieu, l’Hôtel de Paris à Saint-Tropez, la mairie et bien d’autres encore, ont répondu à l’appel d’Isabelle Weill et offert des lots destinés à la tombola dont les bénéfices furent entièrement reversés à la fondation.

Hervé Pouchol s’est beaucoup investi dans l’animation de cet évènement, en compagnie d’Isabelle. Au micro, il commentait et annonçait avec son enthousiasme habituel le déroulement de cette belle soirée « Go Red for Women ».

Notons la présence de M. le maire de Saint-Tropez, de l’inénarrable et sympathique Tex et de Jean-Christophe Sibelya, directeur de Bertaud Belieu.

Un dîner caritatif fut donné vers 22 heures, après le tournoi de pétanque et la tombola, et clôtura en beauté cet évènement destiné à soutenir les femmes face à ce fléau que représentent les maladies cardiovasculaires. Nous remercions chaleureusement Isabelle Weill d’avoir convié Stars-media à « Go Red for Women » et nous la félicitons pour son initiative. Il n’y a pas plus belle cause que celle de prendre soin des femmes.

Laurent Amar

Des people au grand cœur à la soirée caritative de l’association « Rêves ».

Vincent Morisse et Grâce de Capitani remettant un chèque de 5000 Euros au président de "Rêves".

Vincent Morisse et Grâce de Capitani remettant un chèque de 5000 Euros au président de « Rêves ».

Depuis plusieurs années, l’association « Rêves » œuvre pour aider l’enfance en souffrance. Sa vocation est de permettre aux enfants gravement malades de réaliser, dans la mesure du possible, leurs rêves. Pour y arriver, l’association fait appel à des bénévoles, mais aussi à des donateurs.

C’est dans cette optique que le sommelier varois Gérard Tournay, également organisateur d’évènements, a donné de son temps et de son énergie et réalisé pour la seconde fois une soirée caritative en faveur de « Rêves ».
Celle-ci s’est à nouveau déroulée au bar Le Canopy, situé aux « Prairies de la Mer » à Port Grimaud et tenu par le très sympathique Monir.

Après une séance de photo call réservée aux VIP – citons la marraine et le parrain 2015 de la soirée, l’actrice Grâce de Capitani et le comédien Éric Collado, mais aussi l’humoriste Guillaume Bats – les invités ont acheté au Canopy des billets de tombola, dont les bénéfices furent entièrement reversés à l’association.

Au menu de cette belle soirée, on servit de délicieux vins, rosé, rouge et blanc, offerts par les partenaires de l’évènement. Comme l’année dernière,  il régnait une ambiance festive et bon enfant.
Mrs les maires de Cogolin et de Sainte-Maxime avaient répondu à l’appel de « Rêves ».  Vincent Morisse, maire de Sainte-Maxime, a même remis un chèque de 5000 euros au président de l’association.

Gérard Tournay et Chantal Ladessou

Gérard Tournay et Chantal Ladessou

Notons également la présence de l’ancien chef cuisinier du restaurant La Closerie des Lilas, Jean-Pierre Cassagne, et celle de Jean-Christophe Lebascle, directeur des restaurants La Manufacture et  Le Quai de Meudon.
Grace de Capitani fut invitée à découvrir pour deux jours l’hôtel de Font Mourier, au-dessus de Cogolin, magnifique établissement 4 étoiles et partenaire de la soirée caritative. Nous vous conseillons ce lieu paradisiaque, d’un confort sans égal.

Pour conclure, la truculente Chantal Ladesou, à la gouaille unique, fit une arrivée fracassante au Canopy et prit immédiatement la relève de Gérard Tournay pour animer la tombola.

Cette magnifique soirée caritative eut surtout le mérite de faire retrouver le sourire, l’espoir d’une vie meilleure aux enfants atteints de maladie grave, et cela, c’est notre plus joli rêve !

Laurent Amar

Une « Pool Party » très hollywoodienne à la Villa « Le Baron Garnier ».

 

La Pool party de David Cassado à la Villa Le Baron Garnier

La Pool party de David Casado à la Villa Le Baron Garnier Crédit photo: @philippe.DELOZE

Pool Party à la Villa « Le Baron Garnier », acte II

C’est sous un magnifique soleil que le chanteur David Casado organisa une journée autour de la mythique piscine à la bordure transparente de la « Villa Le Baron Garnier », unique en son genre.

De beautiful people, dès 11 heures et jusqu’au soir, se sont donc baignés dans une eau à 30 degrés en buvant du rosé, du champagne, de la vodka bien sûr, mais aussi en dégustant de succulents sandwichs de type « américain ».

Les invités étaient absolument ravis d’être là et ne voulaient plus partir. Notons que, cette fois-ci, les organisateurs de cet évènement très haut de gamme avaient demandé à chaque convive une modeste participation de 50 euros. Modeste car, au vu de la prestation proposée, alcools à volonté et délicieux encas, à déguster toute la journée dans une villa de rêve dotée d’une piscine qui l’est tout autant, cela n’est vraiment pas grand chose en comparaison de certains hôtels de luxe ou plages privées qui n’hésitent plus à facturer 25 euros un simple verre de rosé.

De gauche à droite: Camille, Laurent Amar et Carla Crédit photo: @Philippe.DELOZE

En outre, cette journée fut l’occasion de participer à des ateliers mis en place par les organisateurs, avec Véronique, qui avait installé sa table de massage sous une tente à quelques mètres de la piscine. Détente et « zénitude » assurées. Nous vous recommandons fortement cette masseuse qui se trouve sur Antibes et propose des massages incroyables pour la modique somme de 25 euros.

Merci également à la jolie Ourya d’avoir coiffé les invités qui le souhaitaient. C’est au rythme de la musique de l’excellent DJ Joe Mendes, désormais grand habitué des évènements de Frédéric Garnier, que les invités ont dansé jusque tard dans la soirée. Trois chanteurs sont venus clôturer cette journée hors norme. Alan Landry, chanteur de charme bien connu sur la Côte d’Azur, le très talentueux chanteur latino et organisateur de cette journée David Casado et le prometteur Don Seydi.

Les ravissantes Carla, Céleste, mais aussi Candice Zhang (en charge du marketing de la société FB communication ndlr) ou encore le photographe Philippe Deloze, qui était là pour immortaliser cette journée, ainsi que tous les privilégiés ayant participé à cette Pool Party, s’en sont allés avec des étoiles plein les yeux, en attendant d’ores et déjà avec impatience l’acte III de cette « piscine Party » à la Villa « Le Baron Garnier » .

Laurent Amar

Le restaurant Oliban, hôte d’une « Russian Impérial Night » de prestige à Monaco.

De gauche à droite: Alan Landry, la Comtesse Tatiana de Bagnaja et Bernard Ramel

De gauche à droite: Alan Landry, la Comtesse Tatiana de Bagnaja et Bernard Ramel

 

C’est au restaurant libanais Oliban que fut donnée une prestigieuse soirée dédiée à la Russie et à sa culture, la « Russian Impérial Night ».

Le cadre du dîner était idéal, la place d’armes de Monaco s’avérant un lieu très accueillant et agréable ; le restaurant Oliban se trouve sur une terrasse suspendue, au premier étage, qui domine toute la place.

Les principaux sponsors de la soirée furent le champagne de la comtesse Tatiana de Bagnaja et la vodka « Legend of Kremlin ».

Les invités, d’une grande élégance pour la plupart, purent profiter du délicieux champagne de la comtesse lors de l’apéritif.

La culture fut mise à l’honneur et de nombreux artistes représentés au travers de leurs œuvres, des peintres, des musiciens, des chanteurs, ainsi que des danseuses russes qui se sont produites devant les invités sur des musiques slaves.

Pendant le dîner, nous avons même eu droit au défilé du créateur Monica Couture, avec de très jolis mannequins.

Glamour et sensuel, ce défilé apportait cette petite touche supplémentaire et sublimait un repas déjà gargantuesque, pour tous ceux qui, comme nous, apprécient la cuisine libanaise.

Un grand merci au directeur du restaurant Oliban, M. Mike Nassar, pour son accueil chaleureux, mais également aux créateurs de la soirée, le producteur Bernard Ramel, directeur de Black Diamond Production et à son épouse Claudine Pomboura-Njifon, directrice de Koussam Production.

La « Russian Party », ce mercredi 22 juillet à Monaco, a célébré comme il se devait la culture russe et la gastronomie libanaise, un mariage fort réussi. On en redemande.

Laurent Amar

Kratos ressuscite en beauté sur PlayStation 4 avec « God of War 3 » Remastered

God of War III Remastered sur PS4

God of War III Remastered sur PS4

En 2010, sortait le chef-d’œuvre ultime des studios de Sony Santa Monica, « God of War 3 », l’affrontement ultime entre Kratos, le fantôme de Sparte, et les ignobles dieux de l’Olympe, menteurs, manipulateurs et d’un cynisme sans égal.
Avant le combat final entre Zeus et Kratos, ce dernier enverra six pieds sous terre les sbires du roi de l’Olympe, Hadès, Poséidon, Hercule, Hélios, et même le pauvre Héphaïstos.

Les Titans, tout d’abord alliés du guerrier de Sparte, en feront également les frais, notamment Gaia et Kronos.
La performance technique lors de la sortie de « God of War 3 » sur PS3 était remarquable. Pourtant, la promesse, au début de la génération des consoles dont fait partie la PS3, d’offrir des jeux en Full HD à 60 images/seconde, n’a pu être tenue, y compris pour les jeux estampillés Sony.

Cela n’enlevait rien au plaisir de manipuler Kratos au milieu de joutes extraordinaires avec les dieux et les Titans. Nous pensons particulièrement à la lutte avec Chronos faisant jouer à fond la perspective de taille entre le minuscule Kratos et le géant, et bien sûr aux combats contre Hadès, Poséidon et Hercule qui resteront dans les annales du jeu vidéo.
Nous sommes en 2015, place à la PlayStation 4 et à sa puissance qui ont permis aux équipes de Santa Monica de remasteriser « God of War 3 » avec les fameux 1080p et les 60 FPS.

La différence se fait immédiatement sentir. Tout est encore plus beau, plus fluide et des détails, que l’on ne remarquait pas en raison du 720p en 2010, nous sautent au visage. Les effets spéciaux tels que les explosions, les éclairs ou la physique de l’eau sont sublimés.
En revanche, nous devons signaler que les cinématiques n’ont pas été remasterisées en Full HD. Cela dit, la différence entre le 1080p et le 720p se révèle beaucoup moins flagrante qu’à l’époque de la remasterisation des deux premiers « God of War » issu de la PS2 sur PS3, dont les cinématiques n’avaient pas été restaurées. Mais là, nous passions de la définition 720p pour les phases de jeu à la définition standard. Inutile de préciser que cela conférait aux cinématiques un aspect pour le moins crasseux.
Rien de tout cela avec « God of War3 » sur PS4.

Cette remasterisation de grande qualité présente également un mode « photos ». Vous pourrez prendre des clichés des phases de gameplay à n’importe quel moment. Original, mais pas indispensable.
Pour conclure, trois questions viennent à l’esprit à la fin de ce test.

Premièrement, n’aurait-il pas mieux valu réhabiliter « God of War Ascension », le dernier épisode, mésestimé, de la saga, avec une refonte complète en plus d’une remasterisation, plutôt que de proposer une version plus belle et plus propre à un jeu n’ayant plus rien à prouver et se suffisant largement à lui-même ?

Deuxièmement, nous savons qu’un nouveau « God of War » est en préparation dans les studios de Santa Monica. On peut se demander quel sera le scénario puisque Kratos a tué Zeus et tous les plus importants dieux de l’Olympe ? Pourquoi pas une confrontation avec les dieux d’une autre religion, comme celle des Égyptiens de l’époque ? Cela ferait une histoire absolument passionnante.

Enfin, concernant la suite de « God of War », utilisera-t-on encore des angles de caméra fixe, technique peut-être très cinématographique mais plus vraiment en phase avec la technologie de la PlayStation 4 ?

Nous verrons bien ! De toute façon, pour ceux qui l’auraient manqué, « God of War 3 » Remastered sur PS4 s’avère indispensable. Pour les autres, ils auront l’occasion de le redécouvrir dans des conditions optimales.

Laurent Amar

Note de la rédaction : 18/20
Prix environ : 39 euros
Éditeur : Sony
Disponibilité : déjà dans les bacs.