Toute l’actualité du divertissement
culturel et des célébrités
vue par Laurent Amar
et son équipe

Archive pour mai 2017

La suite « Sandra & Co » met à l’honneur Samy Naceri

Samy Naceri dans la suite Sandra & Co.

Samy Naceri dans la suite Sandra & Co.

C’est dans l’élégante suite de Mme Sandra Zeitoun que l’acteur Samy Naceri a célébré son tout dernier film, un magnifique court-métrage réalisé par Jacques Samuel Cohen Bacry, intitulé « Je voulais te dire ».

Filmée en noir et blanc, il s’agit d’une œuvre intimiste, d’un huis clos entre un homme et une femme, à la gravité presque palpable. Samy donne la réplique à des comédiens moins célèbres mais tout aussi remarquables, citons Coralie Audret, Peter Lamarque ou encore Julian Naceri, le fils de Samy.

Après une présentation de ce film de 14 minutes à la presse sur la Croisette, durant ce 70 e Festival de Cannes, Samy et toute l’équipe réunirent des professionnels du cinéma et des amis proches pour un évènement très privé à la suite « Sandra & Co », située non loin du Martinez. Devenue mythique au fil des ans, avec sa terrasse donnant directement sur la Croisette, la suite de Sandra Zeitoun fait désormais partie des lieux incontournables du Festival de Cannes, entièrement dédiée aux stars du cinéma et aux VIP.

Lors du cocktail, nous eûmes la chance de savourer un délicieux caviar, et de danser sur les airs enflammés de Paco Gipsy, grand ami depuis longtemps de Samy et de sa fiancée Marie de Fleurieu, présente hier soir à la suite « Sandra & Co », tout comme Loana, également amie de Samy.

Samy et ses invités

Samy et ses invitées

La soirée continua dans la suite spécialement dédiée au film « Je voulais te dire » au Gray d’Albion.

Quant à Samy, nous le remercions chaleureusement de nous avoir conviés, sur la superbe terrasse de Sandra Zeitoun, à ce cocktail chaleureux où régnaient l’amitié et le plaisir. Pour conclure, inspirons-nous du titre de son film, nous voulons lui dire… qu’on l’aime !

Laurent Amar

Déjeuner de rêve au restaurant éphémère « le Versini », lors du Festival de Cannes

Le Versini

Le Versini

L’homme d’affaires franco-britannique Jean-Bernard Fernandez-Versini a décidé de prendre ses quartiers à deux pas de la Croisette en créant de toutes pièces un restaurant éphémère, « le Versini ».

Situé sur la terrasse du Five Seas Hotel, au dernier étage, ce restaurant fait également office de bar et de lieu de détente pour des festivaliers à l’agenda surchargé.

Les VIP et autres stars ayant eu la chance de se rendre au Versini ont pu se rafraîchir grâce à une jolie piscine, avant de déguster les plats savoureux concoctés avec amour par l’audacieux chef Akrame.

La marque de vodka Grey Goose, installée sur la partie extérieure de la terrasse, présentait de délicieux cocktails, et c’est par cela que nous avons commencé avant de savourer nos plats, avec notre invitée, Alexandra, du « Bachelor » 2013.

La carte elle-même avait de quoi ravir les plus fins gourmets, la sélection de Jean-Bernard Fernandez-Versini et du chef Akrame étant irrésistible, avec, par exemple, les filets de rouget ou le suprême de poulet. Ou les pizzas gastronomiques en entrée, à la pâte si légère que l’on pourrait en avaler plusieurs.
Nous ne pouvons dévoiler toutes les merveilles gustatives proposées aux clients du Versini, elles furent nombreuses.
Le tout agrémenté par un service 5 étoiles, assuré par l’équipe du Five Seas Hotel et des DJ qui s’évertuent à offrir une identité sonore singulière à chaque événement.

Nous remercions chaleureusement M. Fernandez-Versini de nous avoir conviés à découvrir son établissement éphémère dédié au Festival de Cannes, nos papilles en furent enchantées.
En espérant que, un jour, le Versini devienne éternel…

Laurent Amar

Oscar Sisto et Anastasia Gaï présentent les « Révélations des Étoiles » sur la Croisette

De gauche à droite : Oscar Sisto, Sofia Kutsenko, Jérôme Antony, Laurent Amar, Alexandra et Myriam Charleins

De gauche à droite : Oscar Sisto, Sofia Kutsenko, Jérôme Antony, Anastasia Gaï, Laurent Amar, Alix d’Agnello, Alexandra et Myriam Charleins

Lors du 70 e Festival de Cannes, Oscar Sisto et Anastasia Gaï ont présenté la promotion 2017 du projet « Champ Contrechamp » et du projet « Révélation des Etoiles »

Il s’agit là d’une sélection de courts-métrages de l’Académie Oscar Sisto, et d’un show case des jeunes artistes de l’Équipe nationale de France du World Championship Of Performing Arts 2017. WCOPA est un Mondial des Arts de scène et de la mode, JO des Talents.

En effet, c’est un concours de talents à l’échelle internationale, qui existe depuis 21 ans, et réunit les artistes plus de 62 pays. Après une sélection drastique, les finalistes du monde entier en chant, danse, musique instrumentale, spectacle vivant, théâtre, mode et mannequinat sont invités à rejoindre leur équipe nationale pour représenter leur pays aux JO des talents à Hollywood.

Et c’est donc sous la tente Ciné Arts Gallery du Grand Hôtel à Cannes, qu’eut lieu la présentation des courts-métrages de la sélection « Champs-contrechamp », et des lauréats qui iront représenter la France à Hollywood, sous l’égide d’Anastasia Gaï, directrice nationale WCOPA, créatrice et organisatrice des événements culturels de prestige, comme par exemple le célèbre bal des Tsarines à Paris.

Parmi les lauréats, se trouvait une chanteuse au talent hors du commun, âgée d’à peine 14 ans, bougeant comme une star : Sofia Kutsenko. Nul doute que cette jeune fille, découverte par Anastasia, est promise à un bel avenir. Oscar Sisto lui a composé une très belle chanson « Color you » et a réalisé un très beau clip qui a d’ailleurs été présenté en première à ce beau évènement du Festival de Cannes.

Cette belle journée sur la terrasse Ciné Arts s’acheva par un cocktail des plus privés, réservés aux artistes et aux VIP.
Notons la présence de l’actrice Myriam Charleins et de la « bachelorette 2013 », Alexandra.

Nous remercions Oscar Sisto, Anastasia Gaï et Patrick Moïse d’avoir convié Stars-media à cet évènement. Nous attendons impatiemment la suite, avec le concours qui se déroulera à Hollywood.

Laurent Amar

Des stars planétaires dans la « suite cadeaux » du Festival de Cannes

 

L'artiste cordonnier Noriyuki Misawa

L’artiste cordonnier Noriyuki Misawa

Après la suite des « pré-César » dédiée aux actrices et acteurs nommés à la célèbre cérémonie du cinéma français, voici « la vraie suite du Festival de Cannes », située au Carlton, avec toujours Nathalie Sissoko en maîtresse des lieux.

Au programme de ces trois chambres entièrement privatisées pour l’occasion, des cadeaux à foison, remis par des marques aux célébrités, et à quelques journalistes, parmi lesquels votre humble serviteur, triés sur le volet. Nathalie nous fait un grand honneur en sélectionnant Stars-media pour une visite guidée de ce lieu, prisé depuis des années par les stars de la Croisette.

Au programme des réjouissances, des cosmétiques, des bouteilles de délicieux champagnes, des projecteurs lumineux pour enfants, des pierres « philosophales » venant du monde entier aux propriétés curatives, et surtout, un espace consacré à des sacs, porte-monnaie, portefeuilles, chaussures en peau de crocodile qui valent parfois plusieurs dizaines de milliers de dollars.

Ces cadeaux, réservés à des célébrités telles que Adrien Brody, Antonio Banderas, Lara Flynn Boyle ou encore Jennifer Jason Leigh, sont sublimes, par leur conception et les matériaux qui les composent. Citons l’artiste cordonnier japonais Noriyuki Misawa, qui a fabriqué des chaussures pour femmes et pour hommes uniques en leur genre, toujours en peau de crocodile et dont plusieurscoûtent plus de 29 000 euros.

Toutes ces stars furent donc conviées par Nathalie et ses équipes dans la suite pour la remise de ces présents d’exception, réservés à des artistes d’exception.
Mais nous n’avons pas boudé notre plaisir, car nous ne sommes pas repartis les mains vides, loin de là.

Sur le stand Cristaux et Couleurs : avec Sarha et Wydiane

Sur le stand Cristaux et Couleurs : avec Sarha et Wydiane

Dans notre sac de cadeaux, se trouvaient un projecteur de lumière en forme d’éléphant de la marque Skip Hop – nul doute qu’il bercera les enfants de stars avec des lumières en forme d’étoile et de Lune – ainsi qu’un rosé du domaine Bodvar, d’origine suédoise mais implanté en France, un sérum pour le visage, afin que les actrices demeurent belles, fraîches et jeunes, de la marque Sphatika, dont la formule, 100 % naturelle, contient des cristaux de quartz.

Mais aussi une magnifique bougie à la senteur orientale et envoûtante de la marque Urban Scents. Ou encore des produits du quotidien de la marque Mathilde B., comme des gels douche, des shampooings ou des laits pour le corps particulièrement appréciés des célébrités, notamment de l’actrice Alexandra Vandernoot.

Enfin, mention spéciale à Cristaux & Couleurs. Cette marque totalement atypique propose des « pierres » de toutes matières, provenant du monde entier, aux vertus thérapeutiques, mentales et physiques, avec des propriétés aphrodisiaques pour certaines. Pour la nôtre, il s’agissait d’une pierre jaune en soufre, entièrement polie. Un objet étonnant ! Nous remercions d’ailleurs les deux représentantes de la marque Cristaux et Couleurs, Wydiane et Sarah, pour la qualité de leur accueil et la pédagogie de leur présentation.

Nous repartîmes de cette suite absolument enchantés, nos remerciements les plus chaleureux à Nathalie Sissoko. Nous lui donnons d’ores et déjà rendez- vous pour un autre évènement, dédié au cinéma évidemment.

Laurent Amar

Cinéma et glamour pour l’ouverture du Pavillon Sunny Media à Cannes

Sammo Hung (centre), Timmy Hung, et leurs épouses

Sammo Hung (centre), Timmy Hung, et leurs épouses

Ce jeudi 18 mai 2017, au 70e Festival de Cannes, la société Sunny Media a inauguré son pavillon « Sunny Media Asia Pacific » dans les jardins du Grand Hôtel.

Cette société créé en 2012 est présente à Cannes afin de favoriser les échanges culturels avec la Chine et d’effectuer des transactions de droits d’auteur de films européens.

Pendant le festival, elle organisera une série d’évènements avec la participation de cinéastes chinois reconnus.
Elle présentera un film au Marché du Film, « Kungfu Little Rabbit » de Dake DONG, un film d’animation produit par Tianjin North Film Group, qui est dérivé des films 3D « Legend of a Rabbit » (2011) et « Legend of a Rabbit – The Martial of Fire »(2015).

Sunny Media organisera plusieurs conférences, notamment une autour de Sammo Hung, acteur de légende des arts martiaux, bien connu du public pour la série « Le flic de Shanghaï », et une autre avec la société Tianjin Hi-Tech Area qui annoncera un accord de co-production entre la Chine, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Lors de la soirée d’ouverture, Isabelle Hao, présidente de Sunny Media a accueilli le Consul Général de Chine à Marseille Monsieur Liying Zhu, les stars chinoises Sammo Hung et Timmy Hung, le scénariste américain James Shamus, qui a remporté à Cannes en 1997
Capture
la palme du scénario pour le film de Ang Lee « The ice storm » , l’actrice Yao XIAO, le producteur Elliot Tong de la société Tianjin North Film Group et son épouse, ainsi que les actrices françaises Sonia Rolland et Saïda Jawad.

Nous remercions chaleureusement Sunny media d’avoir convié stars-media à cette réception, nous avons pu faire la rencontre de personnalités importantes du cinéma chinois, décidément toujours aussi dynamique et rayonnant.

Laurent Amar

La sublime Cara Delevingne fait fondre les Magnum au Festival de Cannes

Cara Delevingne, and Jeremy Scott, Moschino Creative Director, arrive at the Magnum x Moschino ÔRelease the BeastÕ party in Cannes, France. PRESS ASSOCIATION Photo. Picture date: Thursday May 18, 2017. Photo credit should read: Matt Crossick/PA Wire

Cara Delevingne et Jeremy Scott, directeur créatif chez Moschino, à la soirée Magnum de Cannes le jeudi 18 mai 2017. Crédit photo : Matt Crossick/PA Wire

Depuis des années, pendant le Festival de Cannes, la plage privatisée par la marque de glace Magnum fait office de lieu emblématique sur la Croisette.
On n’y croque pas seulement de délicieuses crèmes glacées comme seul Magnum sait les faire, mais on y passe aussi des soirées parmi les plus prestigieuses.

Et pour ce 70 e Festival de Cannes, pas question de déroger à la règle.

Les festivités commencèrent le 18 mai par la présentation de la nouvelle égérie 2017 de Magnum, l’une des plus belles femmes du monde à l’heure actuelle, l’actrice britannique Cara Delevingne. Elle était accompagnée de Jeremy Scott, directeur de création chez Moschino. Ce dernier aura grandement contribué à l’esthétique du tout dernier clip promotionnel, absolument irrésistible, de la
marque.

Lors de la conférence de presse sur la plage, devant une nuée de journalistes venus du monde entier, Cara s’est montrée telle qu’elle est en réalité, charmante, drôle et accessible, la personnalité idéale pour représenter l’universalité des glaces Magnum.
Jeremy Scott et Cara Delevingne eurent même l’occasion de se rendre au Magnum Dipping Bar, où ils ont imaginé avec malice leurs propres recettes autour des glaces Magnum. Celles-ci, créées sur mesure, seront proposées à la vente dans les boutiques « Magnum Pleasure Store » partout dans le monde.

Cara Delevingne et Jeremy Scott personnalisant leur glaces Magnum Crédit photo : Matt Crossick/PA Wire

Cara Delevingne et Jeremy Scott personnalisant leur glace Magnum
Crédit photo : Matt Crossick/PA Wire

Après la conférence, place à la soirée où VIP et influenceurs se sont retrouvés pour participer à cette célébration, qui marquait à la fois le lancement des nouveaux parfums Magnum Double et la collaboration Magnum x Moschino.
Inutile de vous dire que le champagne coulait à flots, pour des invités triés sur le volet et enchantés de participer à un tel évènement.
Des Beautiful People, une actrice et un créateur d’exception, la fête jusqu’au bout de la nuit, cela s’est passé ainsi chez Magnum ce jeudi 18 mai.

Y avait-il une plus belle manière de démarrer ce Festival ? Rien n’est moins sûr !

Laurent Amar

Les people étaient présents, à l’hôtel Aston à Nice, pour Enfant Star et Match

La petite Deborah entourée de Fabrice Ravaux, Pierre Ménès, Santa Esmeralda,Véronique de Villèle et Jean-Pierre Savelli

La petite Deborah entourée de Fabrice Ravaux, Pierre Ménès, Santa Esmeralda,Véronique de Villèle et Jean-Pierre Savelli

Après le Carlton de Cannes, c’est à l’hôtel Aston de Nice, ce samedi 13 mai, que l’association « Enfant Star et Match », œuvrant en faveur des enfants malades, a donné rendez-vous aux people.

L’évènement commença dès 17 h 30 par un immense goûter au cours duquel l’association eu l’occasion d’offrir plus de 3 000 Euro de cadeaux, aux enfants et jeunes malades (des drones, des overboard ect…)
Les stars étaient déjà présentes pour assister à ce moment chaleureux, qui réjouit petits et grands.

Puis vint le dîner, au dernier étage de l’hôtel, avec la célèbre terrasse dont la vue enchanteresse donne sur le vieux Nice.

Particularité de l’association, fondée il y a plus de dix ans par Fabrice et Barbara Ravaux, la convivialité sans superficialité. Tous les convives eurent donc droit à la séance de photocall en compagnie des stars.

Assistaient à ce dîner le chanteur Jean-Pierre Savelli, alias Peter de « Peter et Sloane », le chroniqueur footballistique Pierre Ménès, les actrices de « Plus belle la vie » Vanessa Valence et Stéphanie Pareja, l’animatrice et comédienne Stéphanie Renouvin, Véronique de Villèle de « Véronique et Davina » et l’auteur du tube « Ces soirées-là » Yannick.

Mais aussi le groupe légendaire Santa Esmeralda, venu de l’étranger spécialement pour l’occasion, Rachid Ferrache, qui interprétait ce jeune garçon juif pourchassé par les nazis dans « L’As des as » avec Bébel, devenu musicien et chanteur remarquable et la mythique speakerine Denise Fabre.
Tout ce beau monde aura contribué à donner une ambiance festive des plus savoureuses au dîner avec un Fabrice Ravaux en pleine forme. Ce dernier a assuré avec brio l’animation de la soirée, de la présentation des artistes jusqu’à la tombola, en passant par le top départ du « dancefloor ».

Denise Fabre et Pierre Ménès

Denise Fabre et Pierre Ménès

En compagnie de la petite Deborah, atteinte d’une maladie grave, les convives se sont montrés d’un altruisme sans faille en offrant, pour la plupart, les cadeaux gagnés par tirage au sort aux enfants malades dont s’occupent les équipes d’ « Enfant Star et Match ».
Remercions-les et rendons-leur hommage.

Remercions également Fabrice et Barbara Ravaux d’avoir convié Stars-media à ce beau moment de chaleur humaine et d’engagement auprès de la cause la plus noble qui soit, redonner espoir à l’enfance en souffrance.

Pour faire un don à Enfant Star et Match, cliquez sur ce lien

Laurent Amar

Soirée festive et artistique au Casino Palm Beach de Cannes

A Gauche : Karine et Patrick Partouche

A Gauche : Karine et Patrick Partouche

Ce jeudi 4 mai 2017, ce sont près de 2000 personnes qui étaient invitées et ont répondu présents pour le vernissage de l’exposition « Jeux, Hasard et Cinéma » présentant les œuvres de près de 170 artistes rendant hommage au Casino Palm Beach sur le point de déménager au mois de juin prochain.

M. Patrick Partouche, Président du conseil de surveillance, Monsieur Greg Emsalem, Directeur Général et Jean-Pierre Speidel, organisateur et directeur artistique, accueillirent, avec un délicieux Champagne, de nombreux artistes venus rendre hommage une dernière fois au Casino Palm Beach entourés d’invités et de journalistes,

Au cours du vernissage, les invités ont pu découvrir les œuvres des 170 artistes créées pour l’occasion ainsi que les objets mythiques du Casino Palm Beach et les automates du musée de la Curiosité qui seront mis en vente lors des ventes aux enchères exceptionnelles des 3 et 4 juin 2017 sous le marteau de Maître Jean-Pierre Besch.
Mention spéciale au colosse magnifiquement paré de la photographe Jennifer Des.

Durant la soirée, le jury présidé par Monsieur Patrick Partouche a sélectionné 24 œuvres parmi celles des 170 artistes qui seront vendues lors des ventes aux enchères des 3 et 4 juin 2017 sous le marteau de Maître Jean-Pierre Besch.

Jennifer Des et son Colosse

Jennifer Des et son Colosse

Nous remercions chaleureusement les équipes du Casino Palm Beach de Cannes, Monsieur Patrick Partouche et son épouse Karine d’avoir reçus stars-media pour ce moment si convivial et artistique, digne du prestige des établissements Partouche.

« Passengers » : une comédie romantique en plein cœur de l’espace

Passengers en Blu-Ray 2D et 3D

Passengers en Blu-Ray 2D et 3D

Dans un futur pas si lointain (un siècle ou deux), le voyage interstellaire – entre deux étoiles – constituera une réalité.
Les passagers du vaisseau spatial devront s’affranchir de leur passé, de leur vie et cesser de penser en termes d’individus, mais plutôt en termes d’espèce, de race humaine, et de son expansion dans l’univers.

Car les voyages entre différents systèmes solaires prendront plusieurs siècles et, paradoxe temporel, pour un objet se déplaçant à une vitesse proche de celle de la lumière, le temps s’écoulera beaucoup moins vite que pour l’univers autour de lui, et notamment pour les personnes restées sur la Terre.

Donc, les passagers du vaisseau, arrivés à destination, se retrouveront non seulement loin de leur berceau, mais surtout à une autre époque, dans le futur.

Pour survivre à un tel périple, il n’y a pas trente-six solutions : soit les voyageurs de l’espace mèneront une vie normale dans un vaisseau nommé par les scientifiques « intergénérationnel », où leur existence s’écoulera comme sur la Terre, mais sur plusieurs générations, avec une arrivée à destination non pas des personnes ayant commencé ce long voyage depuis la Terre, mais de leurs arrière-arrière- arrière-petits enfants ; soit les passagers se mettront en hibernation (ou en « hyper-sommeil », technologie ne figurant à ce jour que dans la science-fiction, ndlr) jusqu’à leur nouvelle planète, comme dans « Passengers », film produit par l’excellente major américaine Sony Pictures et réalisé par Morten Tyldum, avec Jennifer Lawrence et Chris Pratt.

Suite à une succession de collisions avec des astéroïdes, le vaisseau de transport civil Starship Avalon subit une série de bugs qui provoquent le réveil prématuré de Jim Preston, alias le sympathique Chris Pratt.
Problème, ce dysfonctionnement de la capsule d’hibernation survient quatre-vingt-dix ans avant l’arrivée à destination de la planète Homestead II.
Jim réalise très vite qu’il est le seul à s’être réveillé sur les 5 000 passagers du vaisseau. Il va d’abord s’habituer à la solitude, avec pour seul compagnon un robot humanoïde barman, qui lui sert des whiskys secs.

Mais peu à peu, cela devient insupportable, il décide alors de réveiller une sublime jeune femme, au risque de lui voler sa vie, et vous l’aurez compris, notre « Robinson de l’espace » n’a pas mauvais goût, puisqu’il s’agit d’Aurora Lane, incarnée par Jennifer Lawrence.

Jennifer Lawrence et Chris Pratt.

Jennifer Lawrence et Chris Pratt.

Une histoire d’amour naîtra bientôt entre nos deux tourtereaux, avec pour cadre un vaisseau 5 étoiles voyageant à travers l’espace et dans lequel ils sont les seuls êtres vivants.
Il leur arrivera nombre de mésaventures qui mettront à mal leur belle idylle.

L’histoire de « Passengers » est très librement inspirée de la nouvelle de Philip K. Dick, « Le Voyage gelé ».
La métaphore de la légende d’Adam et Ève est ici d’une grande originalité, avec la transposition de ce passage biblique dans l’espace, une manière habile de lier la science au divin.

Le film fait également référence au roman « Robinson Crusoé ». Un être solitaire et abandonné devra, afin d’échapper à son isolement, commettre un acte immoral.

Le réalisateur Morten Tyldum fait le job. Il filme la charismatique Jennifer Lawrence dont le charme nous subjugue, notamment dans les scènes de la piscine, équipée d’un hublot géant donnant sur le vide spatial.
Le film est rythmé, la direction artistique, excellente. Le vaisseau est beau, avec un design crédible. Certains plans-séquences s’avèrent majestueux, lyriques, et font de la froideur de l’espace un endroit à la beauté singulière.
Morten Tyldum aime son actrice, faisant d’elle une icône quasiment mystique, il la sublime à chaque plan, dans sa façon de marcher, de pleurer, de s’émouvoir et de se déshabiller.
Le principal défaut de « Passengers » réside dans la conclusion. Nous ne la dévoilerons pas bien entendu, mais elle aurait pu atteindre une grandeur toute « kubrickienne ».

Aurora Lane et Jim Preston

Aurora Lane et Jim Preston

Elle aurait pu, elle aurait dû, être transgressive, mélancolique ou psychologiquement intéressante. Elle est au contraire d’une banalité affligeante et cela peut se comprendre : « Passengers » n’est pas un film intimiste, mais un blockbuster à cent dix millions de dollars. Forcément, on ne prend pas de risques à ce niveau-là.

Nous vous conseillons de visionner « Passengers » en Blu-ray 3D. Les scènes en apesanteur, notamment celle où Aurora est prisonnière de l’eau, les séquences contemplatives dans le vide spatial, ou celle du début avec le choc des astéroïdes sur le vaisseau se révèlent extraordinaires et presque inquiétantes. Vous aurez vraiment l’impression d’y être. Le film a été conçu pour être visionné en 3D et cela se ressent fortement dans les scènes à grand spectacle.

Comme d’habitude avec Sony Pictures, le Blu-ray est riche en contenus additionnels, avec tout ce qu’il faut pour découvrir la fabrication d’un tel film, et le ressenti des comédiens sur cette histoire d’amour au cadre si atypique.

Alors, envie d’une petite balade romantique « rue des Étoiles » avec la belle Jennifer Lawrence ? N’hésitez pas et devenez à votre tour un des « Passengers » !

« Passengers », édité par Sony Pictures, est disponible en DVD, Blu-ray 2D et 3D, en Blu-ray 4K et VàD.

Laurent Amar

Interview d’Harold Parisot, fondateur du Chinese Business Club

Sophie Marceau et Harold Parisot lors de la journée de la femme.

Sophie Marceau et Harold Parisot lors de la journée de la femme.

Bonjour Harold Parisot, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Bonjour Laurent, je suis Harold Parisot, j’ai créé ma société dans l’immobilier de prestige off market à Paris il y a 6 ans. C’est en faisant visiter des grands appartements et hôtels particuliers à de potentiels acquéreurs chinois que j’ai eu l’idée de créer le Chinese Business Club.

Comment décririez-vous le Chinese Business Club ?

Le chinese Business Club France Chine est un réseau d’influence où les sociétés membres se réunissent 6 ou 7 fois par an à Paris.

Les participants se retrouvent dans des Palaces parisiens autour de capitaines d’industrie ou de politiques. Les derniers invités d’honneur sont: le PDG de L’Oréal, le PDG du Club Med, le PDG de PSA Peugeot Citroën, Jean-Pierre Raffarin, Pierre Gattaz, Emmanuel Macron, … Côté chinois, on retrouve les fonds d’investissement: DongFeng, Fosun, Cathay Capital, les banques chinoises: ICBC, Bank of China, China Exim Bank, China Construction Bank, …et les grandes marques chinoises présentes en Europe.

Quels sont les corps de métier les plus représentés chez les membres du club ?

Tous les secteurs d’activités sont représentés : agroalimentaire, laboratoires pharmaceutiques, aéronautique, univers du luxe, industrie lourde, tourisme, services, … Sont également présents des diplomates de l’Ambassade de Chine et du Consulat, ainsi que la Cellule Chine de l’Elysée et du Quai d’Orsay.

Nicolas Sarkozy et Harold Parisot Président du Chinese Business

Nicolas Sarkozy et Harold Parisot Président du Chinese Business

Pourquoi organisez-vous, avec le Club, un déjeuner annuel lors de la journée de femme ?

La parité entre nombre de chinois et français est respectée. C’est moins vrai avec la parité hommes / femmes. Raison pour laquelle j’ai choisi d’y remédier en organisant une Edition Spéciale Femmes à l’occasion de la Journée internationale de la Femme. La 1ère édition l’année dernière avec Sophie Marceau a été un immense succès. Nous avons donc renouvelé l’opération cette année avec Juliette Binoche. C’est désormais le rdv annuel des femmes d’affaires et d’influence. Je vous donne d’ors et déjà rendez-vous pour le déjeuner du 8 mars 2018 avec une Star internationale !

Les nombreuses célébrités présentent à ce déjeuner sont-elles importantes pour l’aura du club ?

Oui bien sûr ! Tous les événements du Club sont orientés lobbying et business. L’Edition Spéciale Femmes du Chinese Business Club permet de faire connaître le Club à de nombreuses femmes qui ignoraient l’existence du Club. Les nombreuses personnalités, actrices, et chanteuses contribuent largement à la visibilité et la notoriété du Chinese Business Club.

Quels évènements prévoyez-vous dans les mois à venir ?

Les sociétés membres se réunissent 6 ou 7 fois par an dans des Palaces parisiens. Les prochains invités d’honneur sont Christine Lagarde, Isabelle Kocher, Carlos Ghosn, Jean-Charles Decaux, Arthur Sadoun et Xavier Niel.

Votre mot de la fin ?

Si vous vous intéressez au marché chinois, il n’y a pas plus efficace que le Chinese Business Club pour développer à haut niveau votre carnet d’adresses franco-chinois !

Propos recueillis par Laurent Amar