Toute l’actualité du divertissement
culturel et des célébrités
vue par Laurent Amar
et son équipe

Archive pour mai 2018

La suite Sandra and Co a accueilli des marques durant le Festival de Cannes

Durant le déjeuner parfumonnous.fr

Durant le déjeuner parfumonnous.fr

Dans la fameuse suite de Sandra Sisley pendant le Festival du film, il y a des stars, des VIP, du champagne et des évènements chics et très privés. Mais pas que… Il y a aussi des rendez-vous plus « corporate », plus business, dédiés à l’innovation, au commerce et même au prêt-à-porter.
Tel fut le cas lors de ce 71 e Festival de Cannes avec la présentation de trois sociétés innovantes sur cette terrasse désormais incontournable.
Trois sociétés qui présentaient chacune des produits différents, mais de qualité et surtout très aboutis.
C’est sous le soleil cannois, sur deux journées, que nous avons eu la chance de les découvrir.

Commençons par un site Internet qui nous a réellement séduits, « parfumonsnous.fr ».

Il s’agit de la solution idéale pour acquérir des parfums, des cosmétiques ou même du maquillage à un prix défiant toute concurrence. Vous y trouverez des remises pour des produits de grandes maisons, atteignant parfois les 60 %.
Le site se révèle intuitif et accessible. Il vous suffira de naviguer entre les différentes catégories et marques, et plus de 10 000 références vous seront proposées.
Pour ceux qui veulent payer moins cher un parfum prestigieux sans avoir à se déplacer, parfumonsnous.fr nous paraît être un excellent choix. C’est donc une belle start-up, pleine d’avenir, qui nous a été présentée sur la suite de Sandra.
Nous lui souhaitons bonne chance et nous sommes certains que les clients vont d’ores et déjà se connecter sur le site Internet et commander à des prix extrêmement intéressants des produits jusque-là réservés à des enseignes comme Sephora ou Marionnaud.

Restons dans l’univers de la beauté et du bien-être avec Lysedia.

Le stand Lysedia

Le stand Lysedia sur la terrasse Sandra and Co

Cette marque, entièrement consacrée aux cosmétiques et aux produits de beauté, fut créée il n’y a pas si longtemps par Isabelle Margnat, docteure en pharmacie.
Lysedia propose toute une gamme de crèmes anti-âge ultra-performantes, à base d’acide hyaluronique, de thalassine, de lys blanc, de spiruline et d’huile de figue de Barbarie.

Ces cinq actifs surpuissants font partie intégrante d’une technologie brevetée anti-âge du nom de RegeCell X5, exclusivité de Lysedia.
Ce qui nous a frappés lors de la présentation Lysedia, sur la terrasse de Sandra Sisley, c’est l’importance du choix proposé par la marque, n’importe quelle femme… ou n’importe quel homme trouvera une crème adaptée à ses besoins. Nous avons été particulièrement séduits par la nouveauté de Lysedia, le baume à lèvres nourrissant. Absolument indispensable pour celles et ceux qui souhaitent conserver des lèvres pulpeuses et rajeunies.
N’hésitez surtout pas à vous rendre sur le site de lysedia.com pour en savoir plus, vous y verrez des produits cosmétiques parmi les plus performants du marché.

Terminons cette visite corporate de la suite Sandra and Co par la marque Wonderbra.

Les célèbres soutiens-gorge destinés à sublimer la poitrine des femmes y avaient toute leur place. Mes consœurs journalistes furent d’ailleurs conquises par la nouvelle gamme exposée lors de la présentation. Notons également l’apparition de la culotte Wonderbra, assortie aux soutiens-gorge. Nul doute que des femmes en robes de soirée sauront séduire comme jamais en Wonderbra.
Nous avons donc eu droit à deux journées passionnantes, chaleureuses et conviviales sur la suite Sandra and Co. Bravo à ces trois marques et remercions-les de leur présence au 71 e Festival de Cannes !

Laurie Cholewa et les équipes Wonderbra

Laurie Cholewa et l’équipe Wonderbra

Rendez-vous l’année prochaine pour de nouvelles aventures sur la suite de Sandra Sisley.

Laurent Amar

Un vent de liberté souffle sur la Plage Magnum qui accueille le film En liberté signé Pierre Salvadori.

L'équipe du film "En liberté !" sur la plage Magnum.

L’équipe du film « En liberté ! » sur la plage Magnum.

Le chic, le glamour et le cinéma sont à l’honneur sur la plage Magnum durant ce 71 e Festival de Cannes.

En effet, pour son premier film sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs, Pierre Salvadori signe une nouvelle comédie où il a fait appel à un casting déjà connu de sa caméra.

Il retravaille ainsi avec Audrey Tautou, qu’il avait déjà fait tourné dans De vrais mensonges en 2010 et Hors de prix en 2009. On avait revu l’actrice en 2016 dans L’Odyssée. A ses côtés Pio Marmaï (Le Premier jour du reste de ta vie – Ce qui nous lie), qui avait travaillé dans le dernier long-métrage du réalisateur Dans la cour (film qui valu à Catherine Deneuve une nomination au César de la meilleure actrice en 2014).

A l’affiche également de En Liberté on retrouve Adèle Haenel, bien connue de la Croisette (120 battements par minute l’année dernière – César de la meilleure actrice en 2015 pour Les Combattants et César de la meilleure actrice dans un second rôle en 2014 pour Suzanne) qui tient le rôle de Suzanne.
Le réalisateur Pierre Salvadori avec Vincent Elbaz, Pio Marmaï et Adèle Haenel ont fêté leur projection sur la piste de la Plage Magnum. Nous avons pu également accueillir : Romain Duris, Panayotis Pascot, Mehdi Dahmane (« A genoux les gars »). L’ambiance fut belle et festive, le champagne Perrier-Jouët et les glaces Magnum offerts aux invités toujours aussi délicieux.

Notons la présence à cette soirée de la star Nabilla, qui a fait un détour très remarqué par la plage Magnum.

Laurent Amar

Les deux premières soirées de la plage Magnum ont enflammé la Croisette

EDITORIAL USE ONLY Bella Hadid stuns in head to toe Alexander Wang at the Magnum x Alexander Wang ÔTake Pleasure SeriouslyÕ party in Cannes, France. PRESS ASSOCIATION Photo. Picture date: Thursday May 10, 2018. Photo credit should read: David Parry/PA/Magnum

Bella Hadid déchaine les photographes sur la plage Magnum Photo crédit : David Parry/PA/Magnum

Avec Bella Hadid et Alexander Wang, la soirée d’inauguration de la plage Magnum fut l’événement incontournable de la Croisette.
Suite à la conférence de presse qui eut lieu dans l’après-midi, les deux stars américaines, égéries 2018 de la célèbre marque de glace, ont sublimé le Festival du film.

De très nombreux admirateurs se pressèrent pour tenter de les apercevoir à leur arrivée sur la plage Magnum.
Bella, magnifique comme toujours, a posé devant une foule de photographes en délire.

Alexander Wang, le créateur de mode qui représente Magnum cette année aux côtés de Bella, a lui aussi provoqué son petit effet. Un duo chic et glamour fort bien choisi pour symboliser la marque.
Magnum se montre généreux avec ses convives, la marque de champagne Perrier-Jouët a ravi les papilles d’invités triés sur le volet, et ce sera ainsi pour chaque cocktail-party de la plage.

Pour sa première soirée consacrée au cinéma, la plage Magnum a accueilli « Joueurs » (Treat Me Like Fire), présenté à la Quinzaine des Réalisateurs. Au cours de la soirée, ont foulé le « tapis rouge » de la plage Magnum les talents à l’affiche du film : Tahar Rahim (César en 2010 du meilleur espoir masculin et César du meilleur acteur pour « Le Prophète » (déjà à Cannes pour « Grand Central » et « Les Anarchistes »), Stacy Martin qui avait présenté ici « Le Redoutable » l’an dernier, ou encore Karim Leklou, très remarqué en 2015 dans « Un Coup de chaud ».

Tahar Rahim et Stacy Martin Crédit photo : Magnum - Festival de Cannes © Matthew Oliver

Tahar Rahim et Stacy Martin
Crédit photo : Magnum – Festival de Cannes © Matthew Oliver

D’autres célébrités sont venues célébrer la présence cannoise de ce long-métrage, lors de cet évènement sur la plage Magnum, comme Camille Chamoux ou encore Fabrice Éboué.

Laurent Amar

God of War : le plus beau jeu vidéo de la 8e génération de consoles

God of war

God of war

Cela faisait huit ans que nous attendions fébrilement le retour du demi-dieu spartiate Kratos, exterminateur des seigneurs de l’Olympe.
Un antihéros en quête de vengeance, père d’un garçon assassiné, époux d’une femme assassinée…
God of War 3 nous avait laissé avec un Kratos condamné à l’exil, malgré le dénouement qui avait vu la mort, à la suite d’un combat mémorable, de son père Zeus, dieu des dieux.
Huit années, c’est ce qu’il aura fallu au studio de Sony Santa Monica pour mettre au point une véritable suite. Nous disons bien « suite » et non « reboot ». Fort heureusement, Cory Barlog, le producteur et réalisateur du jeu, a catégoriquement refusé de faire table rase du passé, et inscrit au contraire ce nouveau God of War dans la continuité du 3 e épisode.
À l’annonce de cette nouvelle, les fans de la saga, dont je fais partie, ont ressenti un grand soulagement.

L’héritage de Kratos est intact, et ce nouvel opus va donc poursuivre une aventure démarrée en 2005, avec God of War 1.
Souvenez-vous, Kratos vient d’achever sa vengeance en tuant les maîtres dieux de l’Olympe, dont son propre père, Zeus. Pour trouver une paix intérieure, il choisira l’exil, quittera la Grèce antique pour le nord de l’Europe, plus précisément à Midgard, la contrée aux neuf royaumes, gouvernée avec cruauté par les dieux d’Asgard, dont le chef est Odin, équivalent de Zeus.

L’histoire démarre alors que la seconde épouse de Kratos vient de mourir. Mais le spartiate n’est pas seul, il a un fils, Atreus. Ils vivent depuis des années au sein d’une forêt de Midgard, à Fauvebois, dans une modeste hutte.
Alors qu’il vient d’immoler le corps de sa bien-aimée, mère d’Atreus, Kratos et celui-ci s’apprêtent à partir pour un long périple dans le but de répandre les cendres de la défunte, depuis le plus haut sommet de Midgard. Mais voilà, Odin et ses fils, qui règnent d’une main
de fer sur Asgard et Midgard, ayant eu vent de la présence de ce tueur de dieux, feront tout pour l’éliminer, et donc l’empêcher d’accomplir sa quête.

Si God of War ne fait pas table rase du passé, il bénéficie néanmoins d’une refonte totale de son Gameplay. Exit la vue du dessus avec un chemin entièrement balisé. Désormais, Kratos et son fils évolueront dans un monde ouvert, avec un système de caméra placée derrière le héros, directement hérité de Resident Evil 4.

Les combats ne pâtissent absolument pas de cette nouvelle donne. Kratos est particulièrement agile, et des icônes en forme de flèche s’affichent pour signaler aux joueurs de quel côté arrivent les attaques.
Mais surtout, il y a Atreus, archer hors pair et pièce maîtresse du spartiate dans les situations les plus extrêmes. Le fiston maniera son arc avec dextérité et ne représentera en aucun cas une contrainte pour le joueur. Un simple bouton sur la Dual Shock, le carré en l’occurrence, sera nécessaire pour donner des ordres à Atreus et bénéficier ainsi d’une aide salvatrice tout au long du jeu.

Kratos et son jeune fils Atreus

Kratos et son jeune fils Atreus

Le duo formé par Kratos et son fils est au cœur de la narration, avec une écriture qui va sans doute parler aux joueurs ayant la chance d’être père. Le spartiate s’efforcera de protéger son jeune garçon malgré de terribles épreuves, et Atreus n’aura de cesse de vouloir se
rapprocher d’un homme austère, peu affectueux, du moins en apparence.
Mais parlons de ce qui fait le sel du nouvel épisode de la saga, la technique.
On peut le dire, Cory Barlog et ses équipes ont accompli un véritable miracle. Des claques graphiques, on en prend désormais souvent sur Playstation 4, et notamment sur Playstation 4 Pro. Horizon Zero Dawn, Uncharted The Lost Legacy, Uncharted 4, et bientôt, avec Spiderman et Detroit : Become Human.
Mais nous pensons très sincèrement que God of War constitue l’aboutissement ultime d’une technologie, celle de la 8 e génération de consoles. Les décors, les effets de particules, l’éclairage, notamment avec le HDR si vous êtes l’heureux possesseur d’une PS4 Pro, sont saisissants.
Mais aussi l’animation des héros et du bestiaire. Chaque ennemi a bénéficié d’un travail quasiment artisanal pour donner vie aux adversaires de Kratos.
Le monde de Midgard est servi par des graphismes hypnotiques, représentant ce qu’il y a de mieux à l’heure actuelle sur console. Bravo à Sony qui réaffirme sa suprématie sur une concurrence de plus en plus à la ramasse ! Toutefois, cela n’engage que nous.

La presse mondiale est dithyrambique avec un impressionnant 94/100 sur le site metacritic (site américain faisant la synthèse des notes données à un produit de divertissement, ndlr).
Les joueurs du monde entier ont d’ailleurs réservé un accueil triomphal au spartiate avec plus de 3 millions de copies vendues en seulement 3 jours.
Une réussite commerciale et critique largement méritée, car God of War est un jeu généreux, proposant, outre la quête principale qui vous occupera environ 25 heures, des quêtes secondaires et des défis, tous scénarisés, récompensant réellement le joueur.
Il y a tant à dire sur ce nouvel épisode de la saga God of War…

Kratos face au dragon dans une séquence époustouflante.

Kratos face au dragon dans une séquence époustouflante.

Pour conclure, nous aimerions simplement dire « merci ».
Merci à Cory Barlog et à ses équipes du studio Santa Monica d’avoir passé tant d’années à la réalisation de ce projet titanesque. Nous vous invitons d’ailleurs à voir les photos de Cory avant et après la gestation
de God of War, l’homme n’est physiquement plus le même.
Merci à Sony de laisser sa chance aux jeux solo narratifs, résistant ainsi à l’invasion toujours
plus pressante des jeux multi-joueurs.
Enfin, merci au jeu vidéo d’exister, de nous faire rêver en nous embarquant dans des univers aussi fantastiques. God of War, exclusivement sur Playstation 4, en est aujourd’hui le porte-étendard.

Note de la rédaction : 20/20
Disponibilité : Déjà dans les bacs
Prix public : 69 euros
Machine : Exclusivement sur PS4/Pro

Laurent Amar

La suite Sandra & Co nous prépare un festival de folie

Sandra Sisley

Sandra Sisley

Une myriade de stars s’apprête à se rendre dans un des lieux les plus prisés de la Croisette lors du Festival du film, vous l’aurez deviné, la suite Sandra & Co.

Au programme cette fois-ci, la célébration des cinq ans de cette suite mythique, créée par Sandra Zeitoun-Sisley, épouse de l’acteur Tomer Sisley.
Mais aura lieu également une soirée pour promouvoir la lutte contre les cancers féminins, à la demande de l’association Geneticancer et de sa présidente Lætitia Mendes. Sandra, marraine de l’association et d’un altruisme connu de tous, a bien évidemment accepté.

Des invités ultra-VIP, triés sur le volet, auront le plaisir de déguster un délicieux champagne Perrier-Jouët, partenaire officiel de la suite.
En outre, les femmes, le cinéma, la musique et la culture en général seront mis à l’honneur chaque soir par Sandra Sisley et ses équipes.

Il se passera bien des choses dans cette suite Sandra & Co et vous pouvez compter sur Stars-media pour vous donner un résumé des soirées en ce lieu pas comme les autres. Ce sera comme si vous y étiez.

Laurent Amar

La plage Magnum de retour au Festival de Cannes avec Bella Hadid et Alexander Wang

Alexander Wang et Bella Hadid

Alexander Wang et Bella Hadid

Préparez-vous à croquer les meilleures glaces du monde ! Magnum revient sur la Croisette avec sa plage désormais mythique et indissociable du Festival de Cannes.
Mais c’est aussi pour la marque l’occasion rêvée de démarrer sa campagne 2018 en présentant sa nouvelle égérie.
Après Kendall Jenner et Cara Delevingne, place au mannequin Bella Hadid, mondialement connue. La belle brune aux yeux bleus ne viendra pas seule à Cannes, elle sera accompagnée du designer Alexander Wang.

Dans le nouveau film promotionnel, on peut voir les deux stars, complices, prendre un malin plaisir à déguster des glaces Magnum, et nous les comprenons. Le nom de ce nouveau spot publicitaire n’est pas un hasard : « Prendre le plaisir au sérieux ».
Toutes les stars cannoises se donneront sans aucun doute rendez-vous sur la plage Magnum lors de ce 71 e Festival de Cannes. Comme la Miss France 2016 Iris Mittenaere et sa marraine de cœur Sylvie Tellier. Petite nouveauté cette année, un plateau télé animé par la journaliste Audrey Pulvar, en partenariat avec le site e-cinema.com
N’oublions pas également les nombreuses soirées films qui feront sans aucun doute de la plage Magnum, comme chaque année, le lieu le plus hype du festival.

Plus d’informations sur la plage Magnum et sur la nouvelle égérie Bella Hadid à partir du 10 mai prochain.
Nous vous invitons d’ores et déjà à visionner l’excellent clip Magnum cuvée 2018 en cliquant
sur ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=JfyHuHHvnNM

Laurent Amar