Toute l’actualité du divertissement
culturel et des célébrités
vue par Laurent Amar
et son équipe

Interview de la comédienne Sylvie Malys, véritable « Génie du vin »

Le génie du vin

Le génie du vin

Si vous appréciez le bon vin et si vous aimez rire, le spectacle « Le génie du vin » risque fort de vous séduire.
Coécrit et interprété dans un seule-en- scène par la pétillante et talentueuse Sylvie Malys, il se joue actuellement au théâtre des Feux de la Rampe, à Paris.
C’est lors d’une générale, en présence de nombreuses célébrités, que nous avons eu le privilège de savourer les répliques de ce « wine woman show » aux jeux de mots irrésistibles.

Parmi les personnalités présentes, le chanteur Yannick, Oscar Sisto, l’actrice Fiona Gélin ou encore Isabelle Weill, présidente de l’association Ajila, qui œuvre en faveur des femmes atteintes de maladies cardio-vasculaires et auxquelles Sylvie Malys avait dédié cette soirée. Nous avons pu rencontrer Sylvie juste après le spectacle

Bonjour chère Sylvie Malys, pourrais-tu te présenter à nos lecteurs qui, peut-être, ne te connaissent pas encore ?

Bonjour cher Laurent, je suis comédienne et sculptrice, et je joue actuellement dans « Le génie du vin ».

Pourquoi avoir écrit un spectacle sur le vin ?

Parce que je suis une épicurienne, j’aime le vin, mais le bon. En dégustation mais surtout avec des « mets ». J’ai été également intronisée par la confrérie du Beaujolais, dont les membres m’avaient vue jouer dans la pièce « Gargantua ». Ils ont été séduits et m’ont proposé d’écrire un spectacle gouleyant. C’est comme cela qu’est né « Le génie du vin ».

Ne crains-tu pas d’inciter les gens à boire de l’alcool avec ce spectacle, à une époque où l’on prône plutôt la sobriété ?

Je ne fais absolument pas dans le spectacle l’apologie du vin, je répète d’ailleurs souvent qu’il faut boire avec modération. De plus, aimer le bon vin, ce n’est pas boire, c’est déguster ! La France est un pays de terroir avec des régions qui produisent des vins extraordinaires.
Il faut manger de bonnes choses mais avec modération, boire du bon vin avec modération, et même faire l’amour avec modération (rires).

Quels sont tes vins préférés ?

Sylvie sur scène dans "Le génie du vin".

Sylvie sur scène dans « Le génie du vin ».

J’aimerais citer en premier les vins produits par mes partenaires. Comme le Domaine du Cassard, d’Eric Billières. Ils produisent un côtes-de- blaye merveilleux qui vient de remporter un prix. Également la Cave de Turckheim, avec un pinot gris sublime, et leur crémant d’Alsace.
J’apprécie aussi particulièrement le rosé du Domaine de la Croix vers Saint-Tropez, pourvu d’une robe transparente et rosée.

Qui est l’auteur de ce spectacle sur le vin, si habilement écrit ?

Nous l’avons coécrit avec Michel Thibaud, mon producteur et mon metteur en scène. Ce fut un vrai travail, nous avons joué « Le Génie du vin » à Avignon il y a un an et demi, et chaque jour, nous modifions le texte pour l’adapter en fonction des réactions du public, avec des chutes et des jeux de mots différents. Pendant un mois, j’ai rodé ce seule-en- scène, ce fut prenant mais passionnant.

Jusqu’à quand pourrons-nous venir te voir jouer dans « Le génie du vin » ?
Jusqu’à mi-décembre aux Feux de la Rampe à Paris, et nous reprendrons mi-janvier 2018 toujours dans le même théâtre. Tes lecteurs ne doivent donc surtout pas hésiter à venir me voir sur scène et à rire avec nous, d’autant plus qu’une dégustation de vin sera offerte ensuite à chaque spectateur, pour un moment convivial et d’échange ; c’est une première à Paris.

Tes projets ?

Comme je suis sculptrice, je termine des créations que j’expose chez un commissaire-priseur à Drouot. Je passe également beaucoup de castings mais tant que rien n’est signé, je préfère ne pas en parler.

Ton mot de la fin, chère Sylvie ?

Il vaut mieux boire du rouge que broyer du noir (rires).
Plus d’informations sur Sylvie en cliquant sur son site sylviemalys.com

Propos recueillis par Laurent Amar