Toute l’actualité du divertissement
culturel et des célébrités
vue par Laurent Amar
et son équipe

La musique classique et les stars au secours des victimes du cancer

Jean-Michel Aubrun, Hermine de Clermont-Tonnerre et Hervé Michel-Dansac

Jean-Michel Aubrun, Hermine de Clermont-Tonnerre et Hervé Michel-Dansac

Le lundi 9 novembre dernier, s’est tenu à Paris, au théâtre des Champs-Élysées, le 23e gala du comité de Paris de la Ligue contre le cancer, au profit de la recherche contre cette terrible maladie.

Sous le haut patronage de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, cet évènement parisien hors norme commença par un concert de musique classique dans la très belle salle du théâtre. Les deux organisateurs de la soirée, Jean-Michel Aubrun et Hervé Michel-Dansac, n’ont pas fait les choses à moitié pour recevoir les célébrités présentes à ce gala.

En effet, c’est l’orchestre de la garde républicaine, dirigé par l’excellent François Boulanger, qui, en deux actes, nous aura enchantés grâce à un concert inoubliable. De plus, trois ténors de renom, David Lefort, Olivier Coiffet et Robert Getchell sont venus chanter, face à un public conquis, des œuvres de Verdi, Gounod, Rossini, Mozart, Bizet et « La Walkyrie » de Richard Wagner, l’un des grands moments du spectacle.

Le président du comité, Guy Berger, accompagné de l’actrice Marie-Christine Barrault, ex-épouse de Roger Vadim et elle-même atteinte d’un cancer, suite à un discours de présentation, marqua le départ de la soirée et du concert.

Les stars présentes ce soir-là furent nombreuses à répondre à l’appel de Jean-Michel Aubrun et Hervé Michel-Dansac. Nous pouvons citer l’actrice Grâce de Capitani et son fiancé, le chef Jean-Pierre Jacquin, la comédienne de séries connues des plus jeunes Joséphine Jobert ; des présentatrices de la chaîne LCI, Isabelle Gounin-Lévy et Karine Fauvet ; Danièle Gilbert et son mari et l’indispensable jet-setter au grand cœur, Massimo Gargia ; le comédien Bruno Madinier ; l’humoriste Chantal Ladesou mais aussi la célèbre Claudia Cardinale.

Joséphine Jobert et Christophe Guillarmé

Joséphine Jobert et Christophe Guillarmé

Nous ne pouvons pas nommer toutes les personnes venues aider, de leur lumineuse présence, la recherche contre un mal qui frappe l’humanité depuis la nuit des temps, elles étaient bien trop nombreuses.

Après cela, un délicieux cocktail, moment de grande convivialité, fut proposé aux invités, à côté du théâtre des Champs-Élysées, au dernier étage du restaurant La Maison Blanche.
De délicieux petits-fours attendaient les stars, préparés par l’un des plus grands traiteurs de Paris.

Notons également que le carton d’invitation du 23e  gala de l’Espoir fut dessiné par la créatrice et mannequin Inès de La Fressange. Mélange d’art abstrait et de lettres peintes, le carton représente un être humain levant les bras au ciel, baigné d’une lumière solaire. Magnifique !

Certains intellectuels parisiens pourront s’étonner du faste accordé à des évènements censés favoriser de nobles causes. Que nenni ! Ces interrogations n’ont pas lieu d’être. Au contraire, sensibiliser la population lors de telles soirées permet de faire connaître au plus grand nombre la nécessité d’un engagement quotidien contre le cancer. Les stars, en se déplaçant pour y assister, démocratisent le combat contre cette maladie. Ils sont des porte-étendards de la Ligue contre le cancer, éclaireurs guettant l’espoir d’un traitement prochain.

Laurent Amar