Toute l’actualité du divertissement
culturel et des célébrités
vue par Laurent Amar
et son équipe

Le film « Le Chasseur et la Reine des glaces » ressuscite le conte de fées

capture

Après la très belle surprise que constituait « Blanche-Neige et le Chasseur », sorte d’adaptation moderne et épique du célèbre conte de fées, les studios Universal nous proposent une suite très attendue par les fans, « Le Chasseur et la Reine des glaces ».
Si vous admirez la sublime Kristen Stewart, et bien que son personnage, Blanche-Neige, soit cité à maintes reprises, vous ne la verrez qu’au tout début du film, lors d’un court résumé de l’épisode précédent.

La chronologie du « Chasseur et la Reine des glaces » est très particulière, il s’agit à la fois d’un préquel et d’une suite. La première partie se déroule avant les évènements qui ont vu Blanche-Neige accéder au trône de son royaume, la deuxième, après la mort de la cruelle reine Ravenna, alias Charlize Theron.

Ravenna et sa sœur Freya vivent toutes deux en harmonie au sein d’un royaume inconnu. Elles ont chacune des pouvoirs surnaturels très puissants, mais Ravenna a le cœur froid, sans amour, contrairement à sa sœur.
Après avoir assassiné son mari, le roi, Ravenna accède aux plus hautes fonctions et dirige à son tour le royaume. Mais Freya, interprétée par l’extraordinaire actrice Emily Blunt, est amoureuse d’un jeune homme avec qui elle a un enfant. Mystérieusement, il décide d’assassiner le bébé et Freya s’en trouvera traumatisée. Ayant perdu goût à tout, elle décide de quitter les terres de sa sœur et fonde son propre royaume dans les lointaines terres du Nord.
Elle deviendra alors la redoutable « Reine des glaces ». Elle ordonnera de faire enlever tous les jeunes garçons et filles des villages voisins pour les enrôler comme « chasseurs », soldats d’élite de sa grande armée. Et c’est ainsi que nous ferons connaissance avec le plus célèbre d’entre eux, Eric, incarné par Chris Hemsworth et son grand amour Sara, alias Jessica Chastain.

Ce qui frappe dans ce nouvel opus est l’importance des rôles féminins, Emily Blunt en tête, incroyable dans ce rôle très complexe de la Reine des glaces.
Son jeu est si subtil que nous ne savons pas quoi penser face à la Reine Freya, oscillant entre empathie et détestation. Charlize Theron est à nouveau parfaite dans la peau de Ravenna, ressuscitée par le miroir maléfique.
Enfin, Jessica Chastain, peut-être un peu trop âgée pour le rôle, possède un charme toujours intact. La réalisation de Cédric Nicolas-Troyan est excellente. Les terres gelées du Nord sont sublimées par une direction artistique impeccable, notamment lors des séquences où de magnifiques aurores boréales viennent parfaire un visuel enchanteur. Il n’y a pas grand-chose à reprocher à ce film, il s’agit d’un divertissement très haut de gamme. Notons que l’éditeur Universal Vidéo a eu la géniale idée de proposer une version 3D qui colle à l’ambiance féerique du film, avec de nombreux effets de profondeur tout à fait saisissants. Nous vous conseillons, si vous possédez le téléviseur adéquat, de visionner le film en version 3D.

Pour les bonus du Blu-ray, vous aurez droit à un passionnant making-of, à un bêtisier et à des scènes coupées de la version longue.

Donc, si vous avez envie d’un plateau télé avec des amis devant un divertissement de grande qualité, « Le Chasseur et la Reine des glaces » ne vous laissera par de marbre.

Disponible chez Universal Vidéo en format DVD, Blu-ray, Blu-ray 3D et Blu-ray