Toute l’actualité du divertissement
culturel et des célébrités
vue par Laurent Amar
et son équipe

La très sexy Marion Dumas se dévoile entièrement à Stars-media.

Marion Dumas

Marion Dumas

Bonjour Marion Dumas, tu sais apparemment faire beaucoup de choses, te définirais-tu comme une artiste complète ?

Bonjour Laurent et bonjour aux  lecteurs du site Stars-média !

Je ne me définis  pas comme une artiste complète, loin de là… cependant,  j’essaie de pratiquer mon travail au mieux, avec ce que je sais faire…
J’ai eu la chance d’avoir une formation théâtrale classique, avec l’apprentissage de la diction, l’élocution et la respiration, ce qui m’a naturellement amenée à utiliser ma voix (doublage,  post-synchro, pub radio..). Quant aux metteurs en  scène qui m’ont dirigée, ils m’ont beaucoup  appris et, au fil du temps, cela m’a  donné envie de partager mon acquis, en coachant d’autres comédiens, ou en mettant en scène.
Par ailleurs, j’ai toujours aimé l’écriture ; c’est la raison pour laquelle j’ai commencé par écrire mes propres one-woman-show, puis deux livres parus aux éditions LEDUC.S, « Y’a pas de mâles » et « Les jeux entre amoureux c’est malin ».

Dans ce métier il faut savoir, enfin je pense, mettre à profit toutes nos compétences, si elles contribuent à notre  épanouissement artistique. Nous sommes avant tout des artisans, et chacun travaille avec les produits qui lui permettent le mieux de s’exprimer !

Tu es également auteur et même animatrice tv, mais peut-on dire que ta première passion, c’est la comédie ?

La comédie, l’humour peuvent s’exprimer de différentes façons, mais le théâtre demeure ma passion première. J’ai débuté très jeune mon métier de comédienne et ce, par le biais de la scène.
La plupart des metteurs en scène avec qui j’ai eu la chance de travailler au début de ma carrière, dont Raymond Acquaviva et Francis Perrin, m’ont toujours dit que j’étais faite pour la comédie,  même si je me rêvais grande tragédienne, (rires). !

D’ailleurs, j’ai essentiellement joué des rôles à caractère comique (que ce soit au théâtre ou à la télé), et  les émissions télévisées que j’ai animées étaient dans le cadre de l’humour, de même que pour mes livres.

 Tu as une plastique très avantageuse, cela a-t-il été un inconvénient au début de ta carrière ou au contraire, un atout ?

Petite fille, je rêvais devant les photos des grandes dames du cinéma, si belles les unes et les autres … du coup,  je pensais, à tort, que la plastique était un élément indispensable à la réussite !

Pourquoi à tort ? Parce que forcément les castings que l’on me proposait étaient basés uniquement sur le physique et non sur le jeu d’acteur !
Et la réalité,  c’est que dans ce milieu  il y a énormément de jolies jeunes femmes …  à côté d’elles, pas de concurrence possible, elles étaient bien trop belles, et on n’avait pas les mêmes objectifs artistiques ! Je voulais juste jouer, interpréter des rôles ! Je n’étais donc pas à ma place, ni en adéquation avec moi-même.
J’ai mis du temps à comprendre que je faisais fausse route… et que je devais cesser de mettre systématiquement en avant cet aspect physique et me concentrer sur ce à quoi j’aspirais réellement ! Je veux dire par là que si j’avais été plus simple, et moins sexy… on m’aurait sans doute proposé des castings plus intéressants…

Mais la maturité a du bon, puisque, après  un  » ras-le-bol  » flagrant des rôles de  » jolies faire-valoir « ,  sans avoir rien d’intéressant à défendre…  j’ai décidé d’écrire mes one-woman-show, dans lesquels je pouvais mettre en avant ma personnalité comique au service d’un physique que je pouvais  tourner en dérision et assumer pleinement.
Rien de pire que de s’excuser d’être jolie  … et rien de mieux que de l’assumer, et de l’utiliser pour montrer qui on est vraiment ! Ben oui, entre l’être et le paraître, le plus difficile, c’est d’être !
Pouvoir rire de ce qu’un physique peut susciter, tout en montrant enfin ma vraie personnalité artistique, m’a libérée !

Tu joues souvent la carte de la séduction auprès des médias qui t’interviewent ou même dans tes apparitions tv. Aimes-tu jouer de ton charme pour conquérir le public ?

Ah bon ? J’espère que je ne mets pas que ça en avant !? Mais si tu me dis que je joue la carte de la séduction, dans toutes mes ITW,  c’est sans doute que, comme tout le monde,  j’ai envie de plaire et qu’on m’apprécie…
Non, mais honnêtement,  je me moque très – voire trop – souvent de moi-même,  si je joue la carte de la séduction et du charme, je le fais toujours avec humour et dérision, sans jamais me prendre au sérieux !

La nudité est-elle pour toi un problème à l’écran ou pas du tout ?

On ne me l’a jamais proposé… ou disons que les projets n’étaient pas assez sérieux pour que j’accepte (rires).
Pour moi, la nudité n’a pas d’intérêt si elle n’est pas justifiée, et pire si elle est gratuite ou exploitée de façon vulgaire.

Marion Dumas et Laurent Amar sur le yacht Arte durant le Festival de Cannes.

Marion Dumas et Laurent Amar sur le yacht Arte durant le Festival de Cannes.

Quelle est ton actu, Marion, où peut-on te retrouver ?

À Pôle emploi (rires).

Concernant mon actu, vous pouvez la suivre sur mon site Internet http://www.mariondumas.com ou sur le site de fan www.mariondumas.fr (d’ailleurs j’en profite pour remercier le webmaster David Pilato pour l’initiative de ce site, qui est mieux tenu que mon site officiel !)

En décembre, je vous attends  pour dédicacer mes livres, (Y’a pas de mâles, à 11.90  € pour les « célib », et Les jeux entre amoureux c’est malin, 6 € pour les couples) dans un endroit convivial, autour d’un apéro au restaurant-bar : Le Tire Bouchon, 10 rue Louis-Rouquier à Levallois-Perret (métro Louise-Michel). Vous retrouverez toutes  les infos de ces rendez-vous sur mon site ou sur mon Facebook  https://www.facebook.com/marion.dumas.140

Sinon, vous pourrez me voir sur France 2 dans un téléfilm (en postproduction) ainsi que dans le court-métrage d’Éric Reynaud-Fourton, C’est  pas ce que vous croyez, et entendre ma voix, sur TF1, M6, et France 2, dans divers téléfilms où je double Emmanuelle Vaugier.
En 2014, j’aurai plusieurs tournages de longs métrages… ainsi que la tournée de la pièce  Comment refiler son mec à sa meilleure amie, avec mon ami Laurent Artufel, et Séverine Robic en alternance avec Annabelle Milot.

Je signe aussi la mise en scène  du prochain one,  Les fabuleuses aventure de Patmol 1er, de l’humoriste  Philippe Bacart, un imitateur politiquement comique, à l’écriture fine, incisive et furieusement talentueuse…que vous pourrez applaudir courant 2014.
Nous avons également racheté, avec une soixantaine de comédiens, auteurs et réalisateurs, un hôtel à Vittel,  afin d’en faire, en plus de son activité hôtelière, un lieu de tournage, où nous produirons  nos projets artistiques (films, séries télé et pièces de théâtre).

Pourrais-tu dire ton mot de la fin aux lecteurs de Stars-media ?

Il n’y a pas de fin tant que vous continuez à nous suivre…
Alors merci pour votre fidélité à tous, et bonne visite  sur le site Stars-Média !

Propos recueillis par Laurent Amar