Toute l’actualité du divertissement
culturel et des célébrités
vue par Laurent Amar
et son équipe

Rachid Badouri, L’humoriste venu du froid qui donne chaud

Rachid Badouri

Rachid Badouri

Pour être « rechargé », c’est sûr, il l’est. Rachid Badouri est plein d’énergie. Sa batterie ? La scène. Depuis janvier 2018, le comique francophone a investi celle de l’Alhambra (Paris Xe) et c’est un « cartoon » plein pour celui que l’on croirait tout droit sorti d’un Tex Avery. Le québécois d’origine marocaine, ex steward qui voulait devenir pianiste, vit à quarante-et- un an un rêve éveillé. Est-ce lui qui a adopté l’humour ou est-ce l’humour qui l’a choisi ? Quelle importance ? Le résultat est le même : un esprit fou sans filtre et des improvisations désopilantes qui font avoir au public « la gueule fendue jusqu’aux oreilles » (ndlr : Sourire largement).

Merci au Jamel Comedy Club et au Festival du Marrakech du rire de lui avoir permis d’exprimer son talent.  « Le gentil salopard » (comme indiqué sur son pull) au sourire « ultra bright » nous parle, au travers d’anecdotes autobiographiques, de lui, de son père, de sa femme, de sa fille, de ses origines, de son regard sur Paris, de ses victoires et de ses défaites. L’émotion est aussi au rendez-vous quand il évoque sa mère emportée trop tôt, trop vite par la maladie. Le digne héritier d’Eli Kakou frappe fort. Pendant 1h30, son humour est vif, voire survolté. Quant à son ton, il est doucement parfumé au sirop d’érable. Miam miam, qu’on en redemande…

« Badouri rechargé », one man show mis en scène par Guy Lévesque -Jusqu’au 7 avril à 21h30 à l’Alhambra (Paris Xe) puis en octobre 2018 et simultanément en tournée dans toute la France. Réservation : 01 40 20 40 25

Par Daphné Victor en exclusivité pour Stars-media.fr