Toute l’actualité du divertissement
culturel et des célébrités
vue par Laurent Amar
et son équipe

« Renata », une pièce de théâtre à ne pas manquer, au Comédie Bastille

"Renata" au Comédie Bastille

« Renata » au Comédie Bastille

Rire aux éclats en assistant à une pièce de théâtre n’arrive pas si souvent. Pourtant, il y en a une au Comédie Bastille, à Paris, qu’il ne faut pas rater.
La mise en scène, l’intelligence du texte, l’interprétation et surtout, l’intrigue, d’une habileté et d’une originalité sans faille, font du spectacle « Renata » un divertissement de haute volée. Avec, en prime, à la fin, un fort joli message sur la tolérance et le droit à la différence.

Un Juif argentin, richissime, vient de décéder dans son hôtel particulier. Le couple de domestiques, sans scrupule, qui s’occupe de la maison, reste alors à ses côtés, avec leur fils et la femme de chambre, en attendant l’enterrement.
L’homme en question était veuf, son épouse Renata ayant disparu depuis plusieurs années sans laisser de traces. C’est alors qu’une idée diabolique vient à l’esprit du couple. Travestir leur fils pour le transformer en Renata et ainsi s’emparer de l’héritage que celle-ci aurait dû toucher. Oui, mais voilà, entre le notaire et la fausse épouse, les choses ne se dérouleront pas exactement comme prévu.

Tout d’abord, mention spéciale à la mise en scène de Stéphan Druet, qui présente les protagonistes au public avec un jeu de lumière très réussi.
Les comédiens sont formidables, avec en tête bien évidemment Sebastiàn Galeota, dans un double rôle, celui du fils et de Renata. La transformation est impressionnante, et son jeu hilarant.
Citons également la ravissante et irrésistible Sophie Mounicot, qui incarne la méchante maîtresse de maison. Dans un style pouvant évoquer celui de Chantal Ladesou, fort heureusement en beaucoup plus drôle.

Notons les excellentes performances de Philippe Saïd, Emma Fallet, Antoine Berry-Roger, interprètes respectivement du maître de maison, de la femme de chambre et du fameux notaire.
Nous ne vous en dirons pas plus, sachez simplement que les journalistes et les différentes personnalités présentes ce jour-là pour la générale, à laquelle nous avons assisté, sont tous ressortis enchantés.

En somme, nous vous recommandons chaudement d’aller voir « Renata », au Comédie Bastille, jusqu’au 5 février prochain à Paris. Vous passerez un moment de détente et de rire grâce à des comédiens épatants et à une morale ancrée plus que jamais dans l’actualité.

Laurent Amar