Toute l’actualité du divertissement
culturel et des célébrités
vue par Laurent Amar
et son équipe

Stars-media rencontre Marc Fichel et Annabelle Milot pour le tube « La parisienne ».

Annabelle Milot et Marc Fichel

Annabelle Milot et Marc Fichel
crédit photo : Étienne KUNTZEL

 

Bonjour Marc Fichel et Annabelle Milot, comment vous êtes-vous rencontré ?

Marc Fichel : Bonjour Laurent, c’est une très belle histoire. On se trouvait tous les deux sur le plateau d’une association caritative pour des jeunes enfants malades « Enfants stars et Match ».
Annabelle s’occupait de la mise en scène du spectacle et nous avons de suite accroché.

Annabelle Milot : C’est vrai, j’ai écouté chanter Marc lors de sa représentation et j’ai trouvé son style musical vraiment super. Je lui ai alors demandé de m’écrire des chansons pour mon univers « délire » et l’on s’est très vite entendu.

Comment avez-vous réussi à vous entendre avec deux univers si différents ?

Marc Fichel : J’ai eu de la chance avec Annabelle car elle est une grande fan de Jean-Jacques Goldman, Michel Berger, nous avions à la base le même univers. Donc musicalement parlant, ce que je composais convenait tout à fait à Annabelle. Au moment ou je lui ai présenté la chanson « La Parisienne », elle a rapidement été séduite. Mais l’enregistrement ne s’est pas fait de suite à cause de nos agendas. Six mois ont passé et Annabelle me téléphone un jour en me disant « Allez, on enregistre ». Elle est venue chez moi, nous l’avons pré-enregistrée et en l’écoutant on s’est dit « whoua »! le résultat fut vraiment bluffant.

Annabelle, comment as-tu trouvé la chanson de Marc lorsque tu l’as entendu pour la première fois ?

J’ai vraiment aimé la chanson. La façon qu’a Marc de décrire une parisienne est finalement très réaliste. Même si ce n’est pas toujours positif (rire). Il y a « le parisien » et « la parisienne », et nous jouons, à travers les textes de Marc, tous les deux un rôle.

Marc, la phrase « l’esprit dit oui, le corps dit non », dans la chanson m’a beaucoup intriguée, pourrais-tu me l’expliquer ?

En écrivant la chanson, j’ai pensé à toutes ces parisiennes un peu allumeuses, qui vous font de doux regards, vous aguichent et au moment de passer à l’acte, elles vous disent « Bonne nuit » (rires). C’est assez amusant car lors de toutes mes interviews, on m’interroge toujours sur cette phrase. Je pense avoir finalement assez bien résumé, à travers elle, le vécu de beaucoup de parisien.

Marc Fichel et Annabelle Milot

Marc Fichel et Annabelle Milot

Annabelle, que penses-tu des rapports homme-femme d’aujourd’hui ?

(rires) Je pense que Marc a tout dit ! Nous les femmes, avons peut-être envie mais au final, nous disons « non » et ce, pour plein de raisons. Marc a vraiment raison, c’est du vécu pour beaucoup de gens. Le garçon drague la fille, jusqu’au dernier moment il pense pouvoir la conquérir avec un oui, et finalement… c’est non ! C’est une expérience que beaucoup d’hommes ont connue. Il peut y avoir plein de raisons à cela, sociales ou même morales. Mais attention quand même Messieurs, parfois vous pouvez croire que la fille vous dit oui, mais en fait, elle vous dit non… et non (rires).

Parlez-moi du clip à venir ?

Le clip du single « La Parisienne » sera tourné à Paris, dans différents lieux de la capitale en intérieur mais aussi en extérieur. Il va illustrer les différentes facettes des parisien(ne)s, et il y aura de belles surprises !

Marc, tu connaissais Annabelle Milot avant de collaborer avec elle et de la rencontrer ?

Bien sûr, je l’ai découverte en Miss Météo sur Canal + et dans le Morning Live sur M6. J’adorais déjà Annabelle car je trouvais que c’était une vraie espiègle, avec un côté coquine, mais aussi timide. Elle me faisait beaucoup rire, et c’est toujours le cas (rires).

Annabelle, c’est ta première expérience en tant que chanteuse ?

J’avais déjà eu une expérience en studio pour enregistrer une chanson humoristique, qui était un rap écrit par Kamini. Je n’avais pas été très brillante lors de l’enregistrement, on avait dû s’y reprendre par deux fois. J’appréhendais que l’expérience se renouvèle. J’ai donc pris des cours de chant et j’ai beaucoup travaillé pour justement que tous se passe bien. Du coup, en studio, il s’est passé un vrai miracle et l’enregistrement s’est super bien déroulé.

Aurez-vous d’autres projets artistiques en commun tous les deux ?

Le projet que nous aurons avec Annabelle dans un premier temps sera sa présence lors de ma tournée « L’Insolite tour ». C’est d’ailleurs un scoop que je te donne car cela sera le nom de ma prochaine série de concerts, pour laquelle tu seras bien évidement convié cher Laurent (rires).
Annabelle viendra, quand elle le pourra, chanter en duo avec moi « La Parisienne ». De plus, j’ai écrit une musique pour un court-métrage qu’Annabelle a réalisé. J’espère que notre collaboration artistique, même si elle prend une autre forme, continuera encore longtemps. Je précise également qu’il y a toujours l’album dans les bacs et il continue de très bien fonctionner.

De gauche à droite : Marc Fichel, Annabelle Milot et Laurent Amar

De gauche à droite : Marc Fichel, Annabelle Milot et Laurent Amar

Il y a un rapport de séduction qui s’est installé entre vous ?

Marc Fichel : Ouh la Laurent, quelle question (rires). S’il y a un rapport de séduction qui s’est installé entre nous, il est purement amical. Annabelle et moi sommes de la même génération, nous avons le même genre d’ami, nous aimons la même musique donc forcément, cela rapproche. Mais Annabelle à sa vie sentimentale, et moi j’ai la mienne.

Pour terminer Marc et Annabelle, quel serait votre mot de la fin pour les lecteurs de stars-media ?

Annabelle et Marc ensemble : Les lecteurs et les lectrices de stars-media, soyez très « Parisiens et très Parisiennes » dans les prochains jours. Soyez « itunesques », et n’hésitez pas à dire ce que vous ressentirez en écoutant les paroles. On vous embrasse tous très fort.

Propos recueillis par Laurent Amar