Toute l’actualité du divertissement
culturel et des célébrités
vue par Laurent Amar
et son équipe

Régina Rébecca, la chanteuse aux mille facettes, se livre corps et âme à Stars-media.

Régina Rébecca

Régina Rébecca

Jouer un spectacle en imitant plus d’une quinzaine de chanteurs, tout en prenant leur apparence, constitue une prouesse artistique et technique qui ne vous laissera pas de marbre.
La belle Régina Rébecca, chanteuse depuis son plus jeune âge, a décidé de produire son spectacle au théâtre du Gymnase. Il démarrera le 26 décembre et se jouera jusqu’en janvier.

Avec son complice Loïc Ney et sur une mise en scène de l’inénarrable trublion et metteur en scène, entre autre, des spectacles de Patrick Sébastien, Olivier Lejeune, Régina va donc nous proposer « Mes stars morph’osent ».
Il s’agit d’un spectacle inédit, original et qui vous permettra de voir vingt concerts pour le prix d’un. Interview :

Bonjour Régina Rébecca, depuis quel âge chantes-tu ?

Bonjour cher Laurent, depuis toujours, même à la naissance, en couveuse, paraît-il, je chantais (rires).
Les arts et la chanson ont toujours été ma grande passion.
À partir de quel moment as-tu commencé à te produire dans des spectacles professionnels ?

Ma mère me disait toujours « passe ton bac d’abord ! », j’avais donc le droit de prendre des cours, mais pas d’aller plus loin, si ce n’est dans de mini-spectacles de fin d’année, de mon école de danse.
J’ai donc commencé à me produire, de manière professionnelle, après la fin de mes études.

Affiche officielle de  "Mes stars Morph'osent".

Affiche officielle de
« Mes stars Morph’osent ».

Pourrais-tu nous parler du spectacle que tu vas bientôt démarrer au théâtre du Gymnase à Paris, « Mes stars morph’osent » ?

Dans ce spectacle, j’imite le look, la gestuelle et les émotions des interprètes de chansons célèbres. Il ne s’agit pas d’une imitation de voix, j’ai choisi cette direction car j’adore le côté visuel que ces artistes ont développé.
Le fait d’être habillée comme eux sur scène, en plus de l’élégance, m’aide à mieux rentrer dans la peau du personnage.

Dans « Mes stars morph’osent », les artistes que tu imites ont été choisis parce que tu les aimes ou parce qu’ils sont populaires ?

Les deux ! Bien sûr à la base, j’aime l’artiste que je vais imiter. Il est arrivé parfois que l’on me demande d’imiter un chanteur que je n’aimais pas, mais cela m’était impossible. Je peux en revanche ne pas aimer l’artiste, mais apprécier sa chanson.

Mais si je n’ai pas d’atomes crochus avec le chanteur, il est impossible pour moi de l’interpréter. Par ailleurs, j’ai choisi ces artistes en particulier à cause de ressemblances qui sont frappantes et parce qu’ils sont des personnages incontournables de la culture française ou internationale, ou le visuel a également son importance.

Parle-nous de ton partenaire de scène, Loïc Ney, comment en êtes-vous venus à travailler ensemble ?

Nous nous sommes rencontrés il y a très longtemps sur l’émission de Pascal Sevran, « La chance aux chansons », nous y étions danseurs. Et puis nous avons travaillé ensemble sur un spectacle de revue qu’il m’a aidée à monter. Depuis, notre collaboration dure toujours.

Ton spectacle, « Mes stars morph’osent » sera visible quand et où ?

Il se jouera du 26 décembre au 4 janvier, au théâtre du Petit Gymnase à Paris, avec des prolongations jusqu’à juin à Paris, et en même temps tournée dans toute la France.

Régina et son partenaire de scène Loïc Ney à Cannes.

Régina et son partenaire de scène Loïc Ney à Cannes.

Si tu devais retenir un artiste français et étranger que tu interprètes dans ton spectacle ?

Je dirais Édith Piaf et Barbra Streisand.

 Tes projets, Régina ?

Un long métrage pour le cinéma mais chut ! Tu en sauras plus bientôt.
Il y a aussi un album de chanson originale en anglais très axée « clubbing » pour lequel j’ai eu la participation d’un DJ connu… suspense!!

Ton mot de la fin pour les lecteurs de Stars-media ?

J’adorerais que tes lecteurs viennent voir le spectacle. C’est une œuvre pour tous publics qui plaira aux petits et aux grands, c’est à 15 h 30 au Gymnase.

Je vous y donne à tous rendez-vous.

Propos recueillis par Laurent Amar