Toute l’actualité du divertissement
culturel et des célébrités
vue par Laurent Amar
et son équipe

Enfance Majuscule a donné un grand gala caritatif en faveur des enfants maltraités

Hervé-Michel Dansac, Corinne Touzet et Jean-Michel Aubrun

Hervé-Michel Dansac, Corinne Touzet et Jean-Michel Aubrun

Chaque année, chaque jour, chaque heure, des enfants meurent.
De maltraitance, de malnutrition, de maladie, de misère. L’enfance en souffrance constitue depuis toujours la plus grande tare de l’humanité.

Quand beaucoup regardent ailleurs, d’autres agissent, comme l’association Enfance Majuscule, dont la présidente est Patricia Chalon.

Tous les ans, pour Enfance Majuscule, Jean-Michel Aubrun et Hervé Michel-Dansac de MCD Production organisent un grand concert de gala dont les fonds récoltés servent à améliorer le quotidien de l’enfance malheureuse. Et, hélas, il y a de quoi faire.

Afin d’émerveiller les généreux donateurs ayant réservé leur place à la salle Gaveau ce soir du 20 mars, Jean-Michel et Hervé ont à nouveau, et nous louons ce choix à chaque évènement, fait appel au violoniste virtuose Nemanja Radulovic, en compagnie de son ensemble, « Les Trilles du diable ».

Un concert enchanteur d’environ une heure, précédé des discours d’une grande justesse de Mme Chalon, et du parrain de l’association, l’acteur français Richard Berry.

De nombreuses stars étaient bien sûr présentes pour soutenir cette noble cause, parmi lesquelles Corinne Touzet, Anguun, Patrick Poivre d’Arvor, Michel Cymes, Indra, la princesse Tania de Bourbon Parme et son époux Louis-Arnaud l’Herbier, Gabrielle Lazure, Jean-Pierre Marielle, Alexandra Vandernoot.

Richard Berry et son épouse Pascale Louange

Richard Berry et son épouse Pascale Louange

Tous les participants se sont réunis à la salle Gaveau pour aider l’association et la soutenir dans ses actions en faveur de l’enfance maltraitée. Un cocktail très convivial fut donné après le concert, inoubliable, où les VIP purent se retrouver et se détendre.

Nous terminerons par une citation de Richard Berry, extraite de son discours, une phrase magnifique que n’aurait pas reniée un certain Victor Hugo : « Toutes les catégories d’individus qui prétendent à des droits ont aussi des devoirs. Seuls les enfants n’ont que des droits. »

Laurent Amar