Toute l’actualité du divertissement
culturel et des célébrités
vue par Laurent Amar
et son équipe

Loubna Abidar était présente au gala 2016 de l’association « Enfance Majuscule »

Laurent Amar et Loubna Abidar à la soirée Enfance Majuscule à la salle Gaveau

Laurent Amar et Loubna Abidar lors de la soirée « Enfance Majuscule » à la Salle Gaveau. Crédit photo: Noël Carrier

Chaque évènement de l’association « Enfance Majuscule » constitue un moment rare et précieux : d’une part, parce que la cause défendue est sans doute l’une des plus importantes, la protection de l’enfance en souffrance ; d’autre part, parce que les organisateurs, Jean-Michel Aubrun et Hervé Michel Dansac, parviennent à fédérer les personnalités du monde de la politique, celles du sport et du spectacle, autour de l’association et de son combat.

2016 n’aura pas dérogé à la règle. Le jeudi 24 mars, eut lieu, à la superbe salle Gaveau à Paris, le gala annuel d’ »Enfance Majuscule », toujours sous le parrainage de l’acteur Richard Berry et  avec la présidente de l’association, Mme Patricia Chalon.
De nombreuses stars ont répondu à l’appel de Jean-Michel et Hervé, comme Claudia Cardinale, Sofia Essaïdi, Lætitia Bléger, Eléonore Boccara, Xavier et Tatiana Delarue, le couturier Christophe Guillarmé ou encore Nicoletta.
Mais cette année, il y avait une invitée particulière, la star franco-marocaine Loubna Abidar, héroïne du film choc « Much Loved », au succès mondial.

Loubna fut d’ailleurs nommée aux derniers César 2016, dans la catégorie « meilleure actrice ».
Au vu de sa performance dans ce long métrage de Nabil Ayouch, c’était tout à fait justifié.
De plus, Loubna mène un combat pour l’émancipation et la liberté des femmes dans le monde musulman, et pas seulement.
Sa présence au gala d’ »Enfance Majuscule » résonnait donc de façon très particulière, comme si la cause des femmes et celle des enfants en souffrance étaient rattachées par un lien symbolique et maternel.

Comme d’habitude, l’évènement fut magique, avec le violoniste polonais, désormais célèbre, Nemanja Radulovic, accompagné de ses amis de l’ensemble « Double Sens » pour un concert de musique classique à couper le souffle.
La qualité d’écoute des invités en disait long sur la performance de Nemanja.
Notons également que le carton d’invitation à lui seul était une œuvre d’art, conçu et dessiné par le créateur Christian Lacroix.
Ce dernier succède à Inès de La Fressange pour le dessin de ce bristol hors du commun.
Après le concert, les stars se réunirent au cocktail dînatoire donné par les organisateurs, où elles furent remerciées d’avoir apporté leur aura à ce rendez-vous annuel si prisé.
Nous remercions « Enfance Majuscule », sa présidente, Mme Patricia Chalon, et les organisateurs Jean-Michel Aubrun et Hervé Michel Dansac pour cette invitation, qui nous aura permis de vivre un évènement musical, généreux, entièrement dédié aux enfants.

Laurent Amar